Paris.fr
Accueil

Les relations frères-sœurs dans les mangas : entre sœurs

9 Aug

La dernière fois, nous avons abordé les relations entre frères dans les mangas. Cette fois-ci, ce sont les sœurs qui sont à l’honneur !

[Attention : risque de légers spoilers]

Nobue et Chika, dans Les Petites Fraises, de Barasui : grande sœur et petite(s) sœur(s)

PetitesFraises

Si Nobue, dite Nono, est officiellement et biologiquement la grande sœur de Chika (à droite sur l’image), on peut dire qu’elle joue ce rôle auprès de toute la petite bande ! Dans ce manga de style « vie quotidienne », Nono est, du haut de ses seize ans, le personnage principal le plus âgé… mais cela ne l’empêche pas de s’amuser avec sa petite sœur et ses amies, âgées de 11 à 12 ans. La très énergique Miu, notamment (deuxième à gauche sur l’image), l’admire beaucoup. Malheureusement, Nobue ne le lui rend pas vraiment…

Sachi, Yoshino, Chika et Suzu, dans Kamakura Diary, de Akimi Yoshida : soudées par les épreuves
Kumakura

Sachi, Yoshino et Chika ont toujours vécu ensemble alors que leurs parents ont abandonné, l’un après l’autre, le domicile familial. Cette vie commune s’est prolongée à l’âge adulte, puisqu’elles ont à présent 19, 22 et presque 30 ans. À la mort de leur père, qu’elles n’ont pas vu depuis quinze ans, elles découvrent qu’il a refait sa vie et eu une fille, Suzu, âgée de 13 ans, déjà orpheline de mère. Elles lui proposent alors de venir vivre avec elles, à Kamakura.
Bien que très différentes les unes des autres, les trois sœurs forment une véritable équipe, d’autant plus solidaire qu’elles ont dû endurer de pénibles abandons. Suzu, très marquée elle aussi en dépit de son jeune âge, saura à son tour y trouver sa place.
À noter : ce manga a été adapté en film sous le titre Notre petite sœur. Vous pouvez le trouver aussi dans le réseau !

• Nobara et Kotori, dans Double Je, de Reiko Momochi : très différentes… et trop semblables
Double Je

Nobara et Kotori sont des jumelles au caractère très différent : Kotori est plus douce, plus sage, tandis que Nobara est plus rebelle et plus capricieuse. Mais le jour où un acte irréfléchi de Nobara entraîne la mort accidentelle de leur père, la vie des deux sœurs se brise. Nobara emménage chez sa grand-mère tandis que Kotori reste auprès de leur mère. Pourtant, Nobara éprouve le besoin de rester en contact avec sa mère. Les deux jumelles intervertissent donc régulièrement leurs rôles, chacune adoptant le look de l’autre. Personne ne perce à jour leur manège… jusqu’à un nouveau drame.
La relation entre Nobara et Kotori est positive. Entre elles, il n’est pas question de reproches, ni de culpabilité, et elles restent proches en dépit du bouleversement de leur vie. Mais au travers du thème de la gémellité, ce manga questionne surtout l’identité. Qu’est-ce qui différencie vraiment Nobara et Kotori ?

Et vous, connaissez-vous d’autres sœurs dans des mangas ?

bibliothèque Glacière – Marina Tsvetaïeva

Share

No comments yet

Leave a Reply