Paris.fr
Accueil
Archive by Author

Souvenirs d’Emanon de KAJIO Shinji et TSURUTA Kenji

12 Déc

imageemanon2

1967, dans le sud du Japon. Après quelques mois d’errance à travers le pays et un énième échec amoureux, un étudiant rentre chez lui à bord d’un ferry. Il s’apprête à  passer une nuit de traversée à dévorer avec passion un roman de science-fiction lorsqu’une intrigante jeune femme s’installe à ses côtés. Un peu bohème, fumant cigarette sur cigarette, elle aussi voyage seule mais sans but apparent et elle a pour unique bagage un sac à dos marqué des initiales « E. N. ». Ce qui devait être pour lui une nuit tranquille de lecture se transforme en une étonnante rencontre : elle dit s’appeler Emanon, ou « no name » lu à l’envers…

imageemanon

Et face à ce jeune homme féru de SF, elle lui révèle son fantastique secret : sous ses airs d’étudiante, elle cache une âme vieille de trois milliards d’années ! Ainsi, ses souvenirs remontent au plus profond des âges, avant même l’apparition de l’Humanité… Emanon renaît donc à chaque génération, lestée des souvenirs de ses ancêtres.

imageemanon5

Pour cette belle histoire de souvenirs et de mémoire, Tsuruta Kenji s’est inspiré d’une nouvelle de Kajio Shinji publiée en 1983. Elle questionne, avec délicatesse et mélancolie, la fuite du temps, la fugacité de la vie et la valeur de la contemplation. Le résultat est un manga magnifiquement servie par la finesse et la beauté du trait de Tsuruta que l’on a déjà admiré dans L’île errante.

Retrouvez ce manga dans vos bibliothèques.

4

Bibliothèque François Villon

Share

Les mordus du manga reviennent en septembre

10 Juil

 

Vous l’attendez avec impatience ? Pas de panique, les Mordus du manga reviennent dans les bibliothèques parisiennes dès le 1er septembre pour leur 10ème édition !

affiche-retour-de-projet-2018

 

Share

La cantine de minuit T. 1 de Yaro ABE

1 Juin

couv-la-cantine-de-minuit

La cantine de minuit est une petite gargote située au fond du quartier de Shinjuku à Tokyo. De minuit à sept heures du matin, le patron, dont on ne connait pas le nom, régale ses clients-oiseaux de nuit de plats traditionnels et répond à tous leurs caprices culinaires.

Galerie de portraits des habitués tous plus pittoresques les uns que les autres, le manga s’organise ainsi en courts chapitres qui associent un plat à l’histoire personnelle de chaque habitué : yakusa, strip-teaseuse, cadres surmenés, travailleurs de nuit, etc. Les plats s’enchaînent, des plus traditionnels (katsu curry, ramen) au plus curieux (les wiener en forme de calamar, les saucisses de poisson…), véritables découvertes pour le lecteur occidental. Se déroule ainsi de délicieuses petites chroniques de la vie quotidienne tokyoïte avec ses bonheurs et malheurs, ses histoires d’amour, etc., le tout sous le regard bienveillant et discret du patron.

ill-1

Véritable lieu de rencontres, la gargote révèle une ambiance populaire et poétique mise en valeur par le graphisme tout en simplicité et délicatesse de ABE Yaro. Série culte au Japon (18 tomes actuellement), déjà adaptée en série et long métrage, La cantine de minuit a obtenu le Prix Shigakukan du meilleur manga 2009 et le prix Asie de la critique ACBD 2017. Les 3 tomes parus en France sont, bien-sûr, à dévorer sans modération !

Retrouvez les 2 premiers tomes dans les bibliothèques de Paris :

https://bibliotheques.paris.fr/Default/SearchMinify/RsHRtSdpZkanjJOddjOb-g

ill-2

Bibliothèque François Villon

Share

Shuriken & pleats T.1 de Matsuri Hino

16 Fév

Mikage Kirio est loin d’être une jeune fille ordinaire. Elle descend d’une longue lignée de ninjas et travaille comme agent aux bureaux de la Shadow Village Compagny. Sa mission consiste à protéger James Rod, un client important, résidant en Europe et ayant beaucoup d’ennemis. Sa femme et sa fille ayant été assassinées, un lien père-fille se créé entre le maître et la jeune ninja. Alors qu’il venait de lui proposer de devenir sa fille adoptive, James Rod est assassiné. Bouleversée de n’avoir pas su le protéger Mikage retourne au Japon. A peine arrivée, elle sauve un jeune homme du nom de Mahito Wakashimatsu, poursuivi par des ninjas. Ce dernier a été empoisonné, il la supplie d’entrer à son service et de lui rapporter l’antidote. La jeune fille se sent perdue. Doit-elle accepter de servir un nouveau maître ou bien quitter le monde des ninjas et ainsi pouvoir mener la vie paisible d’une lycéenne ?

Après la série Vampire Knight, terminée en 19 tomes, Matsuri Hino nous propose un nouveau shojo, Shuriken & pleats, en deux tomes seulement. Présente dans vos bibliothèques venez découvrir la vie mouvementée de Mikage !

shuriken-pleats-1

Share

Vigilante- My Hero Academia Illegals / de Hideyuki FURUHASHI et Kouhei HORIKOSHI

22 Déc

vigilante-my-hero-academia-1-ki-oon

vigilante1_planche1

Si vous aimez My Hero Academia (actuellement dans la sélection des Mordus du Manga), vous n’avez sans doute pas manqué la sortie de Vigilante – My Hero Academia Illegals.

Cette nouvelle série directement tirée de l’univers de MHA met en scène 3 personnages qui ont décidé de faire respecter la loi sans avoir l’aval de l’Académie officielle des Héros. Koichi,  un étudiant un peu froussard, utilise illégalement ses pouvoirs pour aider les passants dans de menues tâches jusqu’à ce qu’il rencontre Pop-Step, une chanteuse de pop de rue et surtout Knuckle Duster, un justicier qui cogne avant de poser des questions. Ils vont être confrontés à un trafic d’une drogue qui amplifie les pouvoirs de ses utilisateurs mais les rend également fous. Ces justiciers n’ont bien sûr aucune autorisation pour exercer leur activité –seuls les « héros » diplômés de l’Académie pouvant faire respecter la loi, ce sont donc des hors-la-loi !

L’humour est un ingrédient essentiel de ce spin-off qui joue sur les codes du comics (comme son « grand frère », MHA), Knuckle Duster pouvant faire penser à un Batman survolté et un peu bourrin. Le héros, Koichi, un peu comme Izuku de MHA, a un sens inné de la justice mais pas forcément le pouvoir adéquat pour devenir un Héros et surtout il est un peu froussard et a du mal à faire coïncider ses intentions avec la réalité. L’arrivée dans sa vie un peu terne de Pop-Step et de Knuckle Duster le pousse dans ses retranchements : il devient un renégat qui enfreint la loi pour la faire respecter.

A ne pas louper !

A retrouver dans nos bibliothèques !

avis-manga-vigilante-my-hero-academia-750x531

Bibliothèque François Villon

Share

Gate : au-delà de la porte/ de Takumi Yanai et Satoru Sao

20 Déc

couv-1

1703721

Alors que le lieutenant Itami, véritable otaku, se réjouit d’aller à une convention de mangas, une porte dimensionnelle s’ouvre au beau milieu d’un quartier très fréquenté de Tokyo, vomissant des hordes de chevaliers montant des dragons ailés et autres créatures de fantasy. Une fois passée la surprise de cette attaque, les Forces d’Auto-Défense agissent et repoussent sans mal cette armée moyenâgeuse grâce à la supériorité de la technologie moderne. Les autorités décide alors d’établir une base de l’autre côté de cette porte pour se prémunir d’une autre invasion. C’est ainsi que le lieutenant Itami, devenu un héros, est envoyé avec les Forces d’Auto-Défense dans ce monde de fantasy. Il va bien sûr y rencontrer des êtres incroyables : elfes, mages …

 

planches-attaque

 

L’originalité de ce manga réside dans un certain réalisme mâtiné d’éléments de fantasy : l’occupation d’un territoire hostile et toutes les conséquences politiques et géopolitiques des deux côtés de la Porte avec une bonne dose d’action et affrontements en tous genres.

Dans la réalité, un pays subissant un évènement de ce genre ferait la même chose : y envoyer son armée pour mettre un terme à la menace et éventuellement profiter des richesses du territoire mais il ne faut pas oublier que le Japon, depuis la défaite de 1945, a « renoncé à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation », donc n’a pas d’armée. Toutefois, en 1954, les Japonais ont considéré que s’ils ne peuvent avoir de force armée à but offensif, le pays avait tout de même le droit de se défendre d’où la création d’une Force Japonaise d’Auto-Défense (FJAD) chargée de la protection du territoire et soumise au pouvoir civil. Ce sont donc ces forces qui sont chargées de « découvrir » ce monde nouveau et potentiellement hostile.

Pendant que Itami et sa brigade tente d’établir autant que faire se peut de bonnes relations avec les habitants de ce monde, on voit les différentes pressions s’exercer : du côté de notre Terre, les autres puissances étrangères font pression pour « partager » le gâteau tout en restant en embuscade pendant que le Japon seul prend tous les risques et prêt à lui damer le pion dès que possible. Et de l’autre côté de la Porte, la situation politique de l’Empire est chamboulée par l’arrivée de cette armée étrangère si puissante contre lesquelles les armées de chevaliers ne peuvent absolument rien, l’Empereur despotique ne prenant pas (ou au contraire très bien) la mesure de la situation, par les jeux de pouvoir et rivalités pour le trône.

Pas d’angélisme du côté japonais toutefois car si Itami est un militaire avec une conscience, dans les hautes sphères, la perspective de mettre la main sur les richesses de ce territoire est tout de même alléchante.

Bref, un manga à découvrir pour ceux qui aiment la fantasy comme pour ceux qui aiment les bons scénarios.

A noter que ce manga est adapté d’une série de romans de Takumi Yanai, il existe aussi en anime depuis 2015.

Rendez-vous dans vos bibliothèques afin de découvrir cette série !

anime

Bibliothèque François Villon

Share

Les mémoires de Vanitas T.1 de Jun Mochizuki

22 Nov

memoires-de-vanias-1-ki-oon

Dans le Paris de la fin du XIX ème siècle, les vampires vivent en paix, bien qu’en secret, avec les humains. Mais un beau jour, un mal mystérieux les frappe et les pousse à perdre leur âme en attaquant leurs congénères. Noe a décidé de vouer à sa vie à sauver les vampires atteints de cette affection et part sur leurs traces. Il rencontre Vanitas, un mystérieux humain, qui peut l’aider dans sa tâche. Grâce aux mémoires du premier mentor de Vanitas, il peut trouver le véritable nom des vampires et les purifier. Une quête de rédemption va alors commencer, ainsi qu’une improbable alliance entre les deux héros.

vanitas-1vanitas-2

Les nombreuses pages de ce manga se dévorent en un rien de temps, tant le lecteur est happé par les graphismes somptueux et l’histoire originale. Le passé des personnages se dévoile petit à petit, et de nombreuses questions se posent au fur et à mesure que les liens entre les personnages se renforcent. C’est une lecture immersive, avec une véritable ambiance steampunk que les plus grands apprécieront sûrement. Après Pandora hearts, Jun Mochizuki nous livre un manga pour les amateurs d’hémoglobine, de fantasy et saga historique !

Retrouvez ce manga dans vos bibliothèques jusqu’au tome 2 ! Vous pouvez également retrouver Pandora Hearts dans plusieurs bibliothèques.

 

Share

Café Dream

22 Août

cafe cafe4 cafe5

cafe-2cafe3

Pour tous les aficionados du café voici LE manga pour vous : Café Dream.

Sasuke est le fils unique d’un marchand de thé adepte de la tradition et violemment opposé au « breuvage du diable ». Passionné par le café sous toutes ses formes,  Sasuke va tenter avec brio  de  redresser  l’entreprise familiale.

En 5 tomes seulement,  vous saurez donc tout sur le café avec en prime de l’humour  et bien sûr une belle histoire d’amour.  Et si par hasard vous n’aimiez pas cette boisson, au fil de la lecture de ce manga, vous n’aurez de cesse  de gouter aux différentes recettes proposées.

Et pour agrémenter la dégustation une petite cantate du café !

Image de prévisualisation YouTube

Bibliothèque Lancry

Share

Zhao Golo : Hello Viviane

7 Avr

97828116228620-3032379

C’est l’histoire de Viviane –jeune femme aux traits enfantins, discrète, secrète, dont l’humeur oscille entre gaité et profonde tristesse. Elle est d’origine chinoise et s’est installée en France : d’abord Paris puis Colomiers, petite ville située à côté de Toulouse.

Ses premiers liens, elle les tisse dans un restaurant du quartier : avec Nicolas le patron, et « Chauve » le cuisinier qui confectionne de délicieux plats et desserts. Le trio partage des moments très chaleureux, ce qui apaise Viviane, adoucit sa mélancolie. Elle exerce le métier de traductrice et se lie également d’amitié avec Lou, sa directrice.

Quel est le secret de Viviane ? Une déception amoureuse semble être à l’origine de sa douleur –un garçon nommé David Cheng l’aurait quitté. Elle guette d’éventuels mails du jeune homme, et pense à lui de manière obsessionnelle.  Rien ne peut atténuer la tristesse de cette séparation : l’amour que lui porte le jeune Nicolas, l’attention de Lou, les desserts de Chauve…

« Hello Viviane » est un manhua (nom donné à la bande dessinée en Chine), il est signé par Zhao Golo, l’auteur de la série « La balade de Yaya » (Éditions Fei) qui a connu un grand succès. Ce grand format, proche du roman graphique, offre une histoire sensible où le secret de Viviane n’est dévoilé que dans les dernières pages –c’est un véritable coup de théâtre, tout à fait inattendu pour le lecteur… Zhao Golo a su donner beaucoup de densité, de complexité à ses personnages. Ce récit s’adresse plutôt à un public adolescent.

 

Share

Dédale

21 Mar

dedale4Si dans Uchu, les personnages se découvraient héros de manga manipulé par le mangaka, ici il s’agit de deux fans de jeux vidéo parachutées dans un jeu vidéo grandeur nature conçu par un certain Tagami, créateur de génie.

Reika a 19 ans, timide dans la vraie vie, est comme un poisson dans l’eau dans ce nouveau monde qu’elle explore comme un gigantesque parc de jeux. Sa colocataire Yôko plus terre à terre, au physique totalement assumé, préférerait comprendre et sortir au plus vite de ce dédale sans fin.

Ce duo de choc doit faire face à un monde surprenant où il faut interagir au quotidien. Les tatamis au sol soulevés permettent de découvrir de nouvellesdedale6 pièces, la forêt d’arbres est un copié collé. Les objets peuvent se dupliquer, fort pratique pour ne pas avoir à charger un sac à dos d’un endroit à l’autre.

Un manga de survie en 2 tomes, sans violence, dans un décor magnifique et au dénouement original.

Share

Connaissez-vous le Shōgi ?

9 Nov

 

Le mot shōgi signifie le jeu des généraux, c’est la version japonaise de notre jeu d’échec classique.

 

kings_of_shogi_1_centre

Le but du jeu est de capturer le leader du camp adverse après avoir réduit ou détruit ses troupes.

La version actuelle du shōgi existe depuis le XVIème siècle et se joue sur un plateau de 9 fois 9 cases qu’on appelle tablier. Chaque joueur dispose de 20 pièces biseautées à 2 faces.

Les pièces se déplacent comme celles du jeu d’échec, par exemple le roi se déplace sur toutes les cases adjacentes, la tour ou chariot se déplace horizontalement ou verticalement sans limite du nombre de cases et le fou se déplace en diagonale sans limite de cases également.

Une pièce qui n’existe pas aux échecs, le général d’or peut lui se déplacer sur toutes les cases adjacentes sauf les diagonales arrière.

Une des spécificités du shōgi est qu’il est possible de réintégrer dans ses rangs des pièces prises à l’adversaire, on appelle ça le parachutage. Cela permet des phases d’attaque et de défense dynamiques pleines de surprises.

Il est aussi possible de promouvoir certaines pièces en les déplaçant dans la zone de 3 dernières lignes en face de chaque joueur. Les pièces ainsi promues obtiennent la possibilité de se déplacer comme le général d’or.

Mordus du manga - initiation au Shogi

Au Japon, le shōgi est célébré le 17 novembre par un grand tournoi. Cette tradition remonte au temps du Shogun Tokugawa Yoshimune qui décida, en 1630 de l’ère Kan’Ei, qu’un tournoi aurait lieu tous les ans le 17 ème jour du Kannazuki.

Il existe une fédération française de shōgi, au Japon il y a même des joueurs professionnels.

Pour vous plonger dans l’univers de ce jeu, vous pouvez lire le manga King of shōgi.

kings-of-shogi-1-pika

Venez vous initier à ce jeu hautement stratégique lors d’un atelier à la médiathèque de la Canopée

le Samedi 3 décembre de 16h à 17h30 à partir de 10 ans. Sur inscription ici.

Share

Sélection 2016-2017 : catégorie 13 ans et plus

1 Sep

daytime-shooting-star-1-cover

Daytime shooting star

de Mika Yamamori – éditions Kana

Quand le père de Suzume Yosano est muté au Bangladesh, elle quitte son village pour vivre chez son oncle, restaurateur à Tôkyô. Elle devient amie avec ses camarades Yuyuka, belle jeune fille au caractère complexe, et Mamura, mystérieux jeune homme cachant un secret. Shishio, son professeur, est son principal soutien dans cette nouvelle vie. Suzume serait-elle en train de tomber amoureuse de lui ?

Un shôjo aux traits doux, qui met en scène une héroïne franche, qui apprécie les choses simples, et qui ne cesse d’étonner son entourage.

les enfants de la baleine

Les Enfants de la Baleine

de Abi Umeda – éditions Glenat

Dans un monde post-apocalyptique, la « Baleine de glaise » parcourt une mer de sable infinie. Chakuro y occupe la fonction de scribe et c’est à travers lui que l’histoire est racontée. Comme d’autres, notre héros est un « marqué » : cela signifie qu’il sait manipuler la « saimia », un pouvoir télékinétique qui réduit son espérance de vie. Un jour, la Baleine croise des ruines et une petite expédition y est envoyée. Là-bas, Chakuro découvre une jeune fille qui semble être l’unique survivante. D’où vient-elle et que sait-elle du reste du monde ?

Les Enfants de la Baleine dépeint un univers riche dans lequel ce vaisseau, véritable microcosme, cache de nombreux secrets. Une nouvelle série poétique et prometteuse…

Hamatora

Hamatora : the comic

de Yukinori Kitajima & Yuki Kodama – éditions Kurokawa

Nice Hamatora a le visage bardé de pansements, un tempérament plutôt discret et enquête sur des affaires mystérieuses. Il mène ainsi sa petite vie, jusqu’à l’arrivée de Murasaki, un jeune homme rigide qui semble vouloir tester les capacités de notre héros. Nice cache en effet bien son jeu : il peut se déplacer à la vitesse du son ! S’étant enfui de la Facultas, un institut secret qui développe les facultés spéciales et forme l’élite mondiale, il évite gloire et célébrité ; et se voit opposer à Murasaki, qui cherchera à le ramener par tous les moyens à la Facultas ! Plus facile à dire qu’à faire, mais ce dernier possède lui aussi des talents très spéciaux…

Hamatora : the comic, nous offre un shônen dans lequel les personnages, tous très attachants, résolvent des enquêtes fourmillantes de superpouvoirs. Un super-manga très rythmé !

Levius

Levius

de Haruhisa Nakata – éditions Kana

La boxe mécanique est le nouveau sport à la mode. Elle fait s’affronter des combattants au corps modifié, amélioré, lors de matches violents. Levius est l’un de ces sportifs, et rêve, grâce à ses victoires, de voir sa mère guérir. Car dans son monde, une terrible guerre a eu lieu…

Ce seinen est diablement original : dessin, scénario, sens de lecture, univers… Un manga différent, âpre, qui se mérite, mais terriblement prenant !

the-ancient-magus-bride-manga-volume-1-simple-229789

The Ancient Magus Bride

de Koré Yaazaki – éditions Komikku

Vendue aux enchères, la jeune Chisé Hatori est achetée par Elias Ainsworth, puissant sorcier au physique effrayant. Il lui annonce qu’étant une Slay Vega (une personne qui attire naturellement la « magie » à elle), Chisé a été achetée pour devenir son apprentie… et sa future épouse. Petit à petit, Chisé apprend à se servir de ses pouvoirs, accompagnant Elias dans ses missions. Ces deux personnages, pourtant si différents, vont se côtoyer, se rapprocher et apprendre l’un de l’autre.

Une histoire originale et captivante qui se déroule dans un univers féérique particulièrement envoûtant et extrêmement riche, aussi bien par son dessin délicat et ses personnages attachants, que par son scénario reprenant subtilement les codes du genre. A suivre de près !

your-lie-in-april-1-ki-oon

Your Lie in April

de Naoshi Arakawa – éditions Ki-oon

Véritable prodige du piano, Kôsei a abandonné la musique et les concours à 11 ans suite au décès de sa mère. Trois ans plus tard, il croise Kaori, une violoniste délurée ayant une manière bien à elle d’interpréter la musique de Beethoven, Mozart…

Un shônen doux, poétique et vivant sur la musique, le dépassement de soi et l’amitié.

 

Share

Sélection 2016-2017 : catégorie 8-12 ans

1 Sep

Accel-World-1

Accel world

de Reki Kawahara, Hiroyuki Aigamo & Himo – éditions Ototo

Haruyuki Arita, lycéen harcelé par ses camarades, utilise un système portatif appelé « Neuro-linker » pour accéder à un monde virtuel et oublier la réalité. Kuroyuki, la belle présidente du conseil des élèves, lui propose de se connecter au programme « Brain burst », qui permet d’accélérer sa vitesse physique et sa pensée. Haruyuki découvre bientôt que ce « privilège » a un coût…

Un shônen passionnant sur la réalité virtuelle, qui nous entraîne dans une suite palpitante de combats !

AsebiT1

Asebi et les aventuriers du ciel

de Taisuke Umeki – éditions Bamboo

Dans un monde constitué d’îles flottant dans les cieux, séparées par de vastes étendues navigables où pullulent les redoutables poissons-dragons, Yû et Asebi vont d’aventures en aventures. Ils veulent découvrir les vestiges de l’ancienne civilisation Worldesia, qui a conçu Asebi, robot à l’apparence de jeune fille.

Voici le parcours d’un duo de choc, entouré de personnages hauts en couleurs, dans un monde énigmatique. Amateurs de voyages et de mystères, plongez les rejoindre !

Honey-tome-1

Honey

de Amu Meguro – éditions Soleil

Taiga Onise, le bad boy du lycée, terrifie tout le monde. Comme les eaux devant Moïse, les gens s’écartent à son passage. Il a les cheveux rouges qu’il décolore à l’occasion, des piercings aux oreilles et fait pleurer les bébés. Nao Kogure, orpheline, vit avec son jeune oncle qui  l’a recueillie à la mort de ses parents  et dont elle se croit amoureuse.  Lorsque Taiga lui propose de sortir avec lui et de l’épouser,  celle-ci accepte, terrorisée à l’idée qu’il puisse la frapper en cas de refus.

La réputation de Taiga n’est-elle pas usurpée et Nao est-elle aussi « trouillarde » qu’elle le pense ? Un shôjo sur les apparences et les difficultés d’adaptation au lycée, raconté avec douceur et légèreté et servi par un très joli graphisme.

last-game,-tome-1-618179

Last game

de Shinobu Amano – éditions Panini Manga

Yanagi a tout pour lui : il est beau, riche et intelligent ! Toujours 1er de la classe, enfin, jusqu’à l’arrivée de Kujo en primaire, ce qui le perturbe un peu. Yanagi se fait la promesse de la battre, mais cette dernière n’est pas au courant, ce qui promet des situations cocasses.

Un shôjo distrayant où le héros, fantasque et touchant, révèle une imagination hors du commun !

Spica x 2

Spica x2

de Kou Yaginouma – éditions Clair de lune

Asumi est une jeune ado qui n’a qu’un seul rêve : devenir astronaute ! Pour cela, elle travaille dur, très dur, d’autant qu’elle doit assurer l’intendance de la maison puisque sa mère est morte et que son père se noie dans le travail et la tristesse. Elle postule au lycée de l’aérospatiale et quitte le foyer pour passer la dernière phase de sélection : une incroyable épreuve où elle restera enfermée pendant 7 jours dans une cabine spatiale reconstituée avec deux autres concurrentes et une mission à accomplir.

Une histoire tendre, parsemée de flash-backs qui nous montrent l’histoire familiale d’Asumi, une héroïne que l’on a hâte de suivre dans d’autres tomes !

Twin star exorcists

Twin star exorcists

de Yoshiaki Sukeno – éditions Kaze

Rokuro est un garçon peu sérieux qui ne semble être doué pour rien. Il vit dans un temple au milieu des prêtres spécialisés dans l’exorcisme d’Impurs, ces démons issus de Magano, un monde parallèle où prennent corps les pêchés des humains. Bien que lui-même exorciste, il refuse de pratiquer, traumatisé par un massacre dont il a été témoin.

Mais une rencontre avec la jeune Benio, qui l’emporte bien malgré lui dans Magano, va le pousser à reprendre du service. Sans le savoir, deux étoiles jumelles viennent de se rencontrer pour lutter contre le mal.

Ce shônen ésotérique au style fluide et puissant nous happe dans un univers extraordinaire mêlant fantastique, humour, et surtout action – menée tambour battant !

 

 

 

 

Share

Les relations frères-sœurs dans les mangas : un frère, une sœur

23 Août

Nous avons listé quelques fratries qui tiennent une place importante dans des mangas, qu’elles soient composées de frères ou de sœurs. Il est temps à présent, pour conclure cette série, de parler des fratries mixtes : celles qui rassemblent un frère et une sœur !

[Attention : risque de légers spoilers]


  • Ame et Yuki, dans Les enfants loups, de Mamoru Hosoda, le dessin animé adapté en manga par Yû : entre humanité et sauvagerie…

Enfants loups

Nés d’un homme-loup et d’une jeune femme, Yuki et Ame sont, comme leur père, capables de se transformer en loups. Ce dernier n’étant plus là pour les élever, c’est à leur mère, Hana, qu’il revient de les protéger et de les aider à grandir.

Dès leur plus jeune âge, tous deux présentent des caractères très différents : alors que Yuki, l’aînée, est sportive, vive et gloutonne, Ame se montre calme, timide et maladroit. En grandissant, tous deux prennent peu à peu des chemins différents, sans pour autant rompre les liens forts qui les unissent à leur mère…

Pasunange

Nous vous avons déjà parlé de ce joli manga. Il comporte un petit duo frère-sœur très touchant : en dépit de son allure de rebelle, Akira se montre en effet un frère attentionné et protecteur avec la petite Hiroko. Tous deux ont une grande différence d’âge et ne vivent plus sous le même toit : leur mère est partie en emmenant Hiroko mais en laissant Akira derrière elle, et a depuis refait sa vie. Akira s’efforce néanmoins de voir souvent sa sœur, qui peut d’ailleurs se montrer un tantinet possessive…

Un autre duo de Je ne suis pas un ange aurait pu figurer dans cet article, mais vous en dire plus serait un vrai spoiler. Si vous voulez satisfaire votre curiosité, plongez-vous donc dans ce manga !

AttaqueTitans

Il s’agit cette fois de frère et sœur adoptifs, puisque la famille d’Eren a recueilli Mikasa suite à l’assassinat des parents de cette dernière. Eren a également sauvé la vie de Mikasa en l’incitant à se battre pour ne pas mourir. Dès le départ, le lien qui les unit a donc été noué dans le sang et la violence… Mikasa garde de cette époque une profonde gratitude envers Eren et n’a qu’un objectif : l’empêcher de mourir. Tant pis si cela implique de courir elle-même les plus grands dangers, notamment en intégrant les bataillons d’exploration, seuls à sortir de la ville pour affronter les Titans…

Certains semblent s’interroger sur l’affection que Mikasa porte à Eren mais la jeune fille n’a qu’une justification à son dévouement : « Il est de ma famille. » Eren, de son côté, s’agace souvent de dépendre d’elle et de lui devoir la vie. Néanmoins, lui aussi est prêt à tout pour la protéger…

À noter : ce manga existe aussi en version anime, également présente dans le réseau !

    • Anna et Johann, dans Monster, de Naoki Urasawa : se protéger ou se détruire

Monster

Le début de ce manga voit deux jumeaux être admis en urgence à l’hôpital où travaille Tenma, un brillant chirurgien. Leurs parents adoptifs ont été assassinés. Johann, le garçon, a reçu une balle dans la tête. Anna, sa sœur, est en état de choc. Tenma tente tout pour sauver Johann mais, peu après, les deux enfants disparaissent à la suite de morts étranges parmi les responsables de l’hôpital. Quand la route de Tenma croise de nouveau celle de Johann, des années plus tard, il se retrouve face à sa propre responsabilité : a-t-il sauvé un monstre ?

Monster est l’histoire d’une enquête, d’une poursuite. Anna et Johann, tous deux dotés du même visage angélique, apparaissent comme deux antithèses : l’un est la part d’ombre, l’autre celle de lumière. Ils ont pourtant traversé les mêmes épreuves et savent que, tôt ou tard, ils seront amenés à se retrouver…

À noter : ce manga aussi existe en anime.

D’autres frères et sœurs à ajouter à cette liste ? Nous espérons en tout cas que cette série d’articles vous aura donné l’envie de vous plonger ou de vous re-plonger dans ces mangas !

bibliothèque Glacière – Marina Tsvetaïeva

Share

Les relations frères-sœurs dans les mangas : entre sœurs

9 Août

La dernière fois, nous avons abordé les relations entre frères dans les mangas. Cette fois-ci, ce sont les sœurs qui sont à l’honneur !

[Attention : risque de légers spoilers]

Nobue et Chika, dans Les Petites Fraises, de Barasui : grande sœur et petite(s) sœur(s)

PetitesFraises

Si Nobue, dite Nono, est officiellement et biologiquement la grande sœur de Chika (à droite sur l’image), on peut dire qu’elle joue ce rôle auprès de toute la petite bande ! Dans ce manga de style « vie quotidienne », Nono est, du haut de ses seize ans, le personnage principal le plus âgé… mais cela ne l’empêche pas de s’amuser avec sa petite sœur et ses amies, âgées de 11 à 12 ans. La très énergique Miu, notamment (deuxième à gauche sur l’image), l’admire beaucoup. Malheureusement, Nobue ne le lui rend pas vraiment…

Sachi, Yoshino, Chika et Suzu, dans Kamakura Diary, de Akimi Yoshida : soudées par les épreuves
Kumakura

Sachi, Yoshino et Chika ont toujours vécu ensemble alors que leurs parents ont abandonné, l’un après l’autre, le domicile familial. Cette vie commune s’est prolongée à l’âge adulte, puisqu’elles ont à présent 19, 22 et presque 30 ans. À la mort de leur père, qu’elles n’ont pas vu depuis quinze ans, elles découvrent qu’il a refait sa vie et eu une fille, Suzu, âgée de 13 ans, déjà orpheline de mère. Elles lui proposent alors de venir vivre avec elles, à Kamakura.
Bien que très différentes les unes des autres, les trois sœurs forment une véritable équipe, d’autant plus solidaire qu’elles ont dû endurer de pénibles abandons. Suzu, très marquée elle aussi en dépit de son jeune âge, saura à son tour y trouver sa place.
À noter : ce manga a été adapté en film sous le titre Notre petite sœur. Vous pouvez le trouver aussi dans le réseau !

• Nobara et Kotori, dans Double Je, de Reiko Momochi : très différentes… et trop semblables
Double Je

Nobara et Kotori sont des jumelles au caractère très différent : Kotori est plus douce, plus sage, tandis que Nobara est plus rebelle et plus capricieuse. Mais le jour où un acte irréfléchi de Nobara entraîne la mort accidentelle de leur père, la vie des deux sœurs se brise. Nobara emménage chez sa grand-mère tandis que Kotori reste auprès de leur mère. Pourtant, Nobara éprouve le besoin de rester en contact avec sa mère. Les deux jumelles intervertissent donc régulièrement leurs rôles, chacune adoptant le look de l’autre. Personne ne perce à jour leur manège… jusqu’à un nouveau drame.
La relation entre Nobara et Kotori est positive. Entre elles, il n’est pas question de reproches, ni de culpabilité, et elles restent proches en dépit du bouleversement de leur vie. Mais au travers du thème de la gémellité, ce manga questionne surtout l’identité. Qu’est-ce qui différencie vraiment Nobara et Kotori ?

Et vous, connaissez-vous d’autres sœurs dans des mangas ?

bibliothèque Glacière – Marina Tsvetaïeva

Share