Paris.fr
Accueil
Tag Archives: action

Vigilante- My Hero Academia Illegals / de Hideyuki FURUHASHI et Kouhei HORIKOSHI

22 Déc

vigilante-my-hero-academia-1-ki-oon

vigilante1_planche1

Si vous aimez My Hero Academia (actuellement dans la sélection des Mordus du Manga), vous n’avez sans doute pas manqué la sortie de Vigilante – My Hero Academia Illegals.

Cette nouvelle série directement tirée de l’univers de MHA met en scène 3 personnages qui ont décidé de faire respecter la loi sans avoir l’aval de l’Académie officielle des Héros. Koichi,  un étudiant un peu froussard, utilise illégalement ses pouvoirs pour aider les passants dans de menues tâches jusqu’à ce qu’il rencontre Pop-Step, une chanteuse de pop de rue et surtout Knuckle Duster, un justicier qui cogne avant de poser des questions. Ils vont être confrontés à un trafic d’une drogue qui amplifie les pouvoirs de ses utilisateurs mais les rend également fous. Ces justiciers n’ont bien sûr aucune autorisation pour exercer leur activité –seuls les « héros » diplômés de l’Académie pouvant faire respecter la loi, ce sont donc des hors-la-loi !

L’humour est un ingrédient essentiel de ce spin-off qui joue sur les codes du comics (comme son « grand frère », MHA), Knuckle Duster pouvant faire penser à un Batman survolté et un peu bourrin. Le héros, Koichi, un peu comme Izuku de MHA, a un sens inné de la justice mais pas forcément le pouvoir adéquat pour devenir un Héros et surtout il est un peu froussard et a du mal à faire coïncider ses intentions avec la réalité. L’arrivée dans sa vie un peu terne de Pop-Step et de Knuckle Duster le pousse dans ses retranchements : il devient un renégat qui enfreint la loi pour la faire respecter.

A ne pas louper !

A retrouver dans nos bibliothèques !

avis-manga-vigilante-my-hero-academia-750x531

Share

Gate : au-delà de la porte/ de Takumi Yanai et Satoru Sao

20 Déc

couv-1

1703721

Alors que le lieutenant Itami, véritable otaku, se réjouit d’aller à une convention de mangas, une porte dimensionnelle s’ouvre au beau milieu d’un quartier très fréquenté de Tokyo, vomissant des hordes de chevaliers montant des dragons ailés et autres créatures de fantasy. Une fois passée la surprise de cette attaque, les Forces d’Auto-Défense agissent et repoussent sans mal cette armée moyenâgeuse grâce à la supériorité de la technologie moderne. Les autorités décide alors d’établir une base de l’autre côté de cette porte pour se prémunir d’une autre invasion. C’est ainsi que le lieutenant Itami, devenu un héros, est envoyé avec les Forces d’Auto-Défense dans ce monde de fantasy. Il va bien sûr y rencontrer des êtres incroyables : elfes, mages …

 

planches-attaque

 

L’originalité de ce manga réside dans un certain réalisme mâtiné d’éléments de fantasy : l’occupation d’un territoire hostile et toutes les conséquences politiques et géopolitiques des deux côtés de la Porte avec une bonne dose d’action et affrontements en tous genres.

Dans la réalité, un pays subissant un évènement de ce genre ferait la même chose : y envoyer son armée pour mettre un terme à la menace et éventuellement profiter des richesses du territoire mais il ne faut pas oublier que le Japon, depuis la défaite de 1945, a « renoncé à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation », donc n’a pas d’armée. Toutefois, en 1954, les Japonais ont considéré que s’ils ne peuvent avoir de force armée à but offensif, le pays avait tout de même le droit de se défendre d’où la création d’une Force Japonaise d’Auto-Défense (FJAD) chargée de la protection du territoire et soumise au pouvoir civil. Ce sont donc ces forces qui sont chargées de « découvrir » ce monde nouveau et potentiellement hostile.

Pendant que Itami et sa brigade tente d’établir autant que faire se peut de bonnes relations avec les habitants de ce monde, on voit les différentes pressions s’exercer : du côté de notre Terre, les autres puissances étrangères font pression pour « partager » le gâteau tout en restant en embuscade pendant que le Japon seul prend tous les risques et prêt à lui damer le pion dès que possible. Et de l’autre côté de la Porte, la situation politique de l’Empire est chamboulée par l’arrivée de cette armée étrangère si puissante contre lesquelles les armées de chevaliers ne peuvent absolument rien, l’Empereur despotique ne prenant pas (ou au contraire très bien) la mesure de la situation, par les jeux de pouvoir et rivalités pour le trône.

Pas d’angélisme du côté japonais toutefois car si Itami est un militaire avec une conscience, dans les hautes sphères, la perspective de mettre la main sur les richesses de ce territoire est tout de même alléchante.

Bref, un manga à découvrir pour ceux qui aiment la fantasy comme pour ceux qui aiment les bons scénarios.

A noter que ce manga est adapté d’une série de romans de Takumi Yanai, il existe aussi en anime depuis 2015.

Rendez-vous dans vos bibliothèques afin de découvrir cette série !

anime

 

Share

Blue Exorcist T.1 de Kazue Kato

28 Fév

Blue exorcist

Rin Okumura et son frère jumeau Yukio vivent au monastère de la Croix du Sud. Orphelins, ils ont été recueillis par le père Fujimoto, un exorciste. […]

Share