Paris.fr
Accueil
Tag Archives: Manga

Souvenirs d’Emanon de KAJIO Shinji et TSURUTA Kenji

12 Déc

imageemanon2

1967, dans le sud du Japon. Après quelques mois d’errance à travers le pays et un énième échec amoureux, un étudiant rentre chez lui à bord d’un ferry. Il s’apprête à  passer une nuit de traversée à dévorer avec passion un roman de science-fiction lorsqu’une intrigante jeune femme s’installe à ses côtés. Un peu bohème, fumant cigarette sur cigarette, elle aussi voyage seule mais sans but apparent et elle a pour unique bagage un sac à dos marqué des initiales « E. N. ». Ce qui devait être pour lui une nuit tranquille de lecture se transforme en une étonnante rencontre : elle dit s’appeler Emanon, ou « no name » lu à l’envers…

imageemanon

Et face à ce jeune homme féru de SF, elle lui révèle son fantastique secret : sous ses airs d’étudiante, elle cache une âme vieille de trois milliards d’années ! Ainsi, ses souvenirs remontent au plus profond des âges, avant même l’apparition de l’Humanité… Emanon renaît donc à chaque génération, lestée des souvenirs de ses ancêtres.

imageemanon5

Pour cette belle histoire de souvenirs et de mémoire, Tsuruta Kenji s’est inspiré d’une nouvelle de Kajio Shinji publiée en 1983. Elle questionne, avec délicatesse et mélancolie, la fuite du temps, la fugacité de la vie et la valeur de la contemplation. Le résultat est un manga magnifiquement servie par la finesse et la beauté du trait de Tsuruta que l’on a déjà admiré dans L’île errante.

Retrouvez ce manga dans vos bibliothèques.

4

Bibliothèque François Villon

Share

La cantine de minuit T. 1 de Yaro ABE

1 Juin

couv-la-cantine-de-minuit

La cantine de minuit est une petite gargote située au fond du quartier de Shinjuku à Tokyo. De minuit à sept heures du matin, le patron, dont on ne connait pas le nom, régale ses clients-oiseaux de nuit de plats traditionnels et répond à tous leurs caprices culinaires.

Galerie de portraits des habitués tous plus pittoresques les uns que les autres, le manga s’organise ainsi en courts chapitres qui associent un plat à l’histoire personnelle de chaque habitué : yakusa, strip-teaseuse, cadres surmenés, travailleurs de nuit, etc. Les plats s’enchaînent, des plus traditionnels (katsu curry, ramen) au plus curieux (les wiener en forme de calamar, les saucisses de poisson…), véritables découvertes pour le lecteur occidental. Se déroule ainsi de délicieuses petites chroniques de la vie quotidienne tokyoïte avec ses bonheurs et malheurs, ses histoires d’amour, etc., le tout sous le regard bienveillant et discret du patron.

ill-1

Véritable lieu de rencontres, la gargote révèle une ambiance populaire et poétique mise en valeur par le graphisme tout en simplicité et délicatesse de ABE Yaro. Série culte au Japon (18 tomes actuellement), déjà adaptée en série et long métrage, La cantine de minuit a obtenu le Prix Shigakukan du meilleur manga 2009 et le prix Asie de la critique ACBD 2017. Les 3 tomes parus en France sont, bien-sûr, à dévorer sans modération !

Retrouvez les 2 premiers tomes dans les bibliothèques de Paris :

https://bibliotheques.paris.fr/Default/SearchMinify/RsHRtSdpZkanjJOddjOb-g

ill-2

Bibliothèque François Villon

Share

Shuriken & pleats T.1 de Matsuri Hino

16 Fév

Mikage Kirio est loin d’être une jeune fille ordinaire. Elle descend d’une longue lignée de ninjas et travaille comme agent aux bureaux de la Shadow Village Compagny. Sa mission consiste à protéger James Rod, un client important, résidant en Europe et ayant beaucoup d’ennemis. Sa femme et sa fille ayant été assassinées, un lien père-fille se créé entre le maître et la jeune ninja. Alors qu’il venait de lui proposer de devenir sa fille adoptive, James Rod est assassiné. Bouleversée de n’avoir pas su le protéger Mikage retourne au Japon. A peine arrivée, elle sauve un jeune homme du nom de Mahito Wakashimatsu, poursuivi par des ninjas. Ce dernier a été empoisonné, il la supplie d’entrer à son service et de lui rapporter l’antidote. La jeune fille se sent perdue. Doit-elle accepter de servir un nouveau maître ou bien quitter le monde des ninjas et ainsi pouvoir mener la vie paisible d’une lycéenne ?

Après la série Vampire Knight, terminée en 19 tomes, Matsuri Hino nous propose un nouveau shojo, Shuriken & pleats, en deux tomes seulement. Présente dans vos bibliothèques venez découvrir la vie mouvementée de Mikage !

shuriken-pleats-1

Share

Mois Naoki Urasawa : Pluto

7 Mar

Article collaboratif, choisissez le jeu de mots qui vous plaît :
  • Pluto, l’histoire d’Astro Boy plus tard

  • Pluto : un os à ronger pour les fans de seinen policier

    97825050020930-563351

    Gesicht ne fait pas bonne figure #germanohumour

Situons en quelques mots le décor : c’est dans un monde futuriste au sein duquel cohabitent robots (androïdes ou non) et humains que nos personnages se rencontreront, s’aideront ou se poursuivront, dans un cache-cache aux accents tragiques. Nous ne connaissons pas l’année du récit, ou l’Histoire de cette société, mais cela permet précisément à Urasawa de déployer son talent de créateur d’univers. Une création totale ? Pas vraiment, puisque comme vous vous en doutez à la lecture du sous-titre de la série, Pluto nous plonge dans le monde d’Astro Boy. Certes, Urasawa nous offre une version totalement différente de ce que montrait Tezuka, bien plus mature et sombre, mais il reprend néanmoins les grandes lignes d’une aventure parmi les plus connues d’Astro, « Le robot le plus fort du monde ».

De puissants robots ayant tous participé à la 39e guerre d’Asie mais désormais rangés des voitures sont retrouvés démembrés, des cornes retrouvées non loin des dépouilles.

Un petit côté True Detective

Un petit côté True Detective

C’est le commissaire Gesicht, lui-même robot, qui mènera l’enquête tout au long des 7 tomes qui constituent la série (plutôt courte, chose rare chez Urasawa), épaulé épisodiquement par Astro chez qui, dans cet hommage à Tezuka, la puissance a laissé la place à une intelligence hors du commun.

Relooking de l'extrême

Relooking de l’extrême pour Astro

Anti-héros désabusé, Gesicht sera bien plus concerné qu’il ne l’imagine par cette investigation, qui rouvrira des plaies qu’il imaginait pansées (comme les fleurs, oui).

Pluto soulève avec beaucoup de finesse des thèmes profonds : les enjeux politiques et humains au lendemain d’un conflit armé, la culpabilité ou la rédemption. A travers le statut des robots, dont une des lois est de ne pouvoir tuer un homme, Urasawa nous questionne également sur l’humanité : les machines sont-elles vraiment à l’épreuve des sentiments ? Comment vivre sa différence au sein d’une société qui vous méprise ? Comme souvent chez Urasawa, les personnages sont caractérisés par une grande humanité. Le manichéisme n’est jamais de mise et les « mauvaises actions » ne s’enfantent jamais seules.

Et si vous ne deviez lire qu’une seule phrase de cet article : Urasawa nous livre ici un seinen de haute volée, touchant et au dessin réaliste, un vrai coup de cœur que je vous conseille d’emprunter au plus tôt (cocasserie quand tu nous tiens…).

Le petit + de la maison : le très bon site sur l’œuvre de Naoki Urasawa, La base secrète, (référence à 20th Century Boys, un autre très bon titre du mangaka), est à visiter pour ceux qui désirent aller plus loin dans le rapport entre les deux œuvres.

Share

Le cœur de Thomas de Moto Hagio

4 Déc

le coeur de thomas-couverture

Le cœur de Thomas est un des premier shôjo manga écrit par une femme, il a eu un grand retentissement au moment de sa sortie au Japon et a inspiré nombre de mangakas.

[…]

Share