Paris.fr
Accueil

PAUL PORTEUR A LA BIBLIOTHEQUE BUFFON

24 déc

 

Depuis octobre, Paul est volontaire Port’âge de la bibliothèque Buffon. En trois mois, il s’est bien intégré à l’équipe, et à sa mission.

 

Paul-BuffonPrésente-toi en 3 mots.
Classe, distrait et tenace.

Pourquoi fais-tu un service civique ?
Je désirais prendre pied dans le monde du travail, tout en effectuant mes études. Ayant déjà travaillé dans une maison de retraite,  j’allais en terrain connu en faisant la mission Port’âge. J’ai l’impression de faire quelque chose d’utile.

C’est le service Port’âge qui t’attirait vraiment ?
Oui. De toutes les missions que j’ai vu, c’est bien le Port’âge qui m’attirait le plus.

Que veux-tu faire après ?
Je compte devenir bibliothécaire, justement ! . Faire le Port’âge, ça me met dans le bain.

Pourquoi veux-tu devenir bibliothécaire ?
Parce que pour moi, le livre est une représentation du savoir, l’aventure vers l’éventail des sciences et de l’humain. Rien que ça vaut le coup d’être un bibliothécaire. Le lecture est ma passion. Petit, je voulais être astronaute, aventurier, journaliste ou bibliothécaire.

En fait, tu voulais être Indiana Jones.
(rires) Bah oui ! Tu peux le dire.

Qu’est-ce que tu lis ?
Un peu de tout. J’ai un gros faible pour la SF, notamment Barjavel, Asimov, Bradbury. Récemment, j’ai essayé de lire la Divine Comédie de Dante, mais je n’ai pas réussi à finir, c’est passionnant, mais compliqué à lire en une fois. J’ai aussi lu Gatsby le Magnifique.

Un moment fort ou une anecdote à nous raconter ?
Jusqu’à maintenant, j’ai de la chance, je n’ai eu que des gens sympathiques. Mais hier, j’ai rencontré une nouvelle bénéficiaire du service. Elle est très gentille, très intéressante, mais surtout très bavarde. Je suis arrivé chez elle vers 15h, et en suis reparti à 17h30.

Quelque chose te déplait ?
[Il réfléchit] Pour le moment, non. La seule chose un peu déplaisante, ce sont les gros livres, les pavés, à transporter. Mais après avoir travaillé pour une entreprise horticole ou aux Archives (où c’est presque de l’esclavagisme), on ne peut pas se plaindre.

Un mot sur ta tutrice ?
[Sourire]. C’est une crème !

La speed interview

Que fais-tu en premier le matin ?
J’écoute les catastrophes dans le monde à la radio, ça me permet de relativiser ma propre vie.

Est-ce que tu aimerais, juste une fois, que Coyote attrape Bip-Bip ?
Oh oui ! J’ai  prié toute mon enfance pour ça.

Quel est ton plat préféré et ton plat détesté?
J’aime beaucoup les œufs cambodgiens avec l’alcool de riz et le serpent. Je n’ai pas de plat détesté, je mange de tout.

Mais pourquoi Noé a-t-il emmené les deux moustiques dans l’arche au lieu de les écraser ?
Pour que sa femme reste éveillée la nuit.

Il fait manger 5 fruits et 5 légumes par jour. Pour les fruits, tu les prends en liqueur ou en pâtes de fruits ?
Ni l’un, ni l’autre ! Je prends une sucette pomme-kiwi-abricot-banane-poire.

Pourquoi les ouragans ont-ils des prénoms féminins ?
Si vous connaissiez mon ex, vous les nommeriez toujours avec des prénoms féminins.

One Response to “PAUL PORTEUR A LA BIBLIOTHEQUE BUFFON”

  1. Pad Ervieux 30 décembre 2013 at 16 h 08 min #

    ce type là me semble cool !

Leave a Reply