Paris.fr
Accueil

Pauline, volontaire à la bibliothèque Buffon

27 Aug

Allo le blog, ici Priscillia. Je suis volontaire à la bibliothèque Parmentier et je me suis occupé de faire quelques interviews des volontaires Port’âge de cette année 2014-2015.

On commence donc par Pauline de la bibliothèque Bibliothèque Buffon.

DSC_0538

Pourquoi avoir fait un service civique ?

C’est la mission Port’âge qui m’intéressait tout particulièrement.

J’étais en stage à la bibliothèque Marguerite Duras et j’ai entendu parlé de la mission que je trouvais intéressante. Cela me permettait notamment de m’ouvrir au public senior que je ne connaissais pas bien puisque j’étais en stage en section jeunesse. C’était donc l’occasion de découvrir un autre public qui fréquente beaucoup les bibliothèques.

Peux tu décrire ta tutrice en une qualité et un défaut?

Pour la qualité je dirais disponible, elle est toujours présente quand j’ai besoin d’elle.

Pour le défaut je dirais trop gentille ou trop patiente.

Te sens-tu intégrée à l’équipe de la bibliothèque Buffon ?

Oui complètement. Les collègues m’ont tout de suite accueilli. Avec une collègue de la section discothèque, on organise des ateliers contes et musique en maison de retraite. J’ai voulu travailler en maison de retraite, je voulais proposer un atelier lecture et finalement en discutant avec ma collègue, il nous est venu l’idée d’associer cela à la musique pour mettre en valeur le fonds de la discothèque. Je choisis un conte d’un pays et elle choisit la musique d’accompagnement. Je choisis aussi les contes en section jeunesse. En demandant conseil à mes collègues, cela me permet de me sentir intégré.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Je dirais que c’est lorsque lors d’un atelier conte, des personnes complètement endormis au début sortent de leur état de sommeil et rient après la lecture des contes arabes de Nassredine Hodja.

Quel est ton pire souvenir ?

En maison de retraite lorsqu’une patiente m’a dit « on n’a pas besoin de vous, rentrez chez vous ! »

Que veux tu faire après ton service civique ?

Travailler en bibliothèque.

Comment la mission a impacté ton projet ?

Cela m’a permis de m’ouvrir sur la section adulte. En découvrant le fond, je suis maintenant capable de conseiller les gens sur leurs lectures. Cela m’a aussi permis de découvrir le travail d’animation et de contact avec le public dans cette section.

Comment est-ce que ton regard sur les personnes âgées a changé ?

Déjà, travailler dans une bibliothèque du 5e arrondissement m’a permis de m’enlever le cliché sur le fait qu’il n’y a pas de public populaire dans cet arrondissement.

Ensuite cela m’a fait prendre conscience de l’extrême solitude dans laquelle les personnes âgées vivent. Et aussi à quel point des choses simples de tous les jours, comme prendre le métro, peuvent être très compliquées pour elles.

No comments yet

Leave a Reply