Paris.fr
Accueil

Jaoo, coordinateur port’âge « Merci pour ce moment »

4 Sep

36384_1458453934828_1082362_nJaoo est notre coordinateur Port’âge. Il s’occupe du recrutement des volontaires et de gérer certains problèmes avec les bénéficiaires. Il est d’un grand soutien et nous permet aussi surtout de nous réunir lors de réunions d’échange sur nos expériences. Il s’envole vers d’autres horizons après plusieurs années de bons et loyaux services et il m’a proposé de l’interviewer pour le blog.

Comment es tu arrivé sur ce poste ?
L’ancienne coordinatrice partait, le poste a été proposé aux agents des bibliothèques, j’ai postulé et j’ai été retenu. Faire de la gestion humaine, développer l’aspect social du métier de bibliothécaire m’a attiré.

Quel est ton rôle dans la mission Port’âge ?
Penser la mission d’un aspect général, sur tout Paris. Outre la gestion administrative des volontaires, je fais connaître le service auprès des acteurs sociaux parisiens, et j’essaie de créer des projets communs pour les volontaires, comme les différents courts-métrages.

Comment décrirais-tu la mission en quelques mots ?
Aide, compagnie, lecture.

Quel est le profil recherché ?
De la patience, de l’empathie, l’envie de donner de soi à l’autre et de discuter et même plutôt d’écouter. Mais pour tout ce qui concerne la lecture c’est du bonus. Un bon sens de l’orientation aussi, ça peut aider, certains volontaires ont du mal au début (rires).

Qu’est-ce qui t’a le plus plu dans ton expérience à ce poste ?
Çà m’a permis de rester jeune dans ma tête au contact des volontaires. Je vois aussi le métier de bibliothécaire d’un point de vue extérieur.

Comment ton rapport aux jeunes a évolué ?
Mes rapports avec les jeunes tiennent à leur personnalité. Mais, je vois que je prends de l’âge, maintenant je parle de vous en disant les jeunes alors qu’au début je ne le disais pas (sourires).

Comment ton rapport aux personnes âgées a évolué ?
J’ai très peu de contact avec eux, j’ai plus appris sur les problèmes qu’ils rencontrent via les organismes sociaux que j’ai rencontré.

Une anecdote sympa à nous raconter ?
Le pot de départ/dîner que des volontaires ont fait l’année dernière. On s’est dit plein de choses, je n’en dirais pas plus.

Ton pire souvenir ?
Quand des volontaires me demandent du soutien parce que des bénéficiaires sont décédés.

– Quelques mots pour ton successeur ?^^
D’être vigilant auprès de ses volontaires, aussi bien par rapport aux soucis avec les bénéficiaires que dans leur vie de tous les jours. Certains font l’amalgame avec les personnes âgées qu’ils vont voir et les personnes âgées de leur famille. Même si la personne en face est une personne âgée, il faut surtout l’envisager comme une personne, un adulte. J’ai passé trois ans sur ce poste, c’est passé vite mais j’ai l’impression d’y avoir passé 10 ans tellement j’ai vécu de choses. Et je me suis éclaté, notamment avec certains volontaires.

La speed interview

– Pourquoi le BN sourit ?
Pour t’amadouer pour ne pas que tu le croques.

– Qu’est-ce qui est petit, carré et jaune ?
Bob l’éponge

– Plat préféré ?
Le poulpe fait par ma maman

– Ta madeleine de Proust ?
Un comics Spider-man

– Tu préfères être un oiseau qui ne sait pas voler ou un poisson qui ne sait pas nager ?

L’oiseau parce que je serais une autruche

– Pourquoi les ouragans ont des noms de filles ?
Parce que c’est les garçons qui décident des noms.

No comments yet

Leave a Reply