Assistant spécialisé des bibliothèques et des musées d’administrations parisiennes, spécialité bibliothèques, de classe supérieure

Fonctions et missions

Les assistants spécialisés des bibliothèques et des musées de classe supérieure sont chargés d’activités de traitement et de gestion des collections, de mise en valeur de productions culturelles, d’information des usagers ou de gestion des locaux, des matériels, ainsi que de fonctions touchant à l’accueil et la sécurité des personnes, des biens, des bâtiments et des collections.
Dans la spécialité bibliothèques, ils peuvent notamment exercer des activités de caractère technique dans le domaine du traitement des collections ainsi que dans celui de leur gestion, de la gestion des magasins, des lieux accessibles au public et des matériels. Ils peuvent encadrer des personnels chargés du magasinage et de l’accueil. Ils peuvent également participer à l’information ainsi qu’à la formation du public, ou assurer des fonctions touchant à la sécurité des personnes, des locaux et des collections.

Conditions d’accès

Concours externe

•  Être titulaire d’un diplôme de niveau III dans les domaines du livre, des bibliothèques, de la documentation ou de l’information scientifique et technique.
•  Ou être titulaire d’une décision favorable émanant d’une commission d’équivalence des concours qui étudie la recevabilité des titres et diplômes français et étrangers, ainsi que l’expérience professionnelle en équivalence à un diplôme spécifique requis pour l’inscription à un concours.

Concours interne

•  être fonctionnaire ou agent non titulaire de la fonction publique d’État, de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière.
•   Justifier au 1er janvier de l’année du concours de quatre ans de services publics.
•   être en fonctions à la date de clôture des inscriptions.

Épreuves

Concours externe et interne

Les épreuves de ces concours sont des épreuves à caractère professionnel.

Admissibilité
1) Composition sur un sujet relatif aux bibliothèques, aux services de documentation et à leur environnement professionnel.
Durée : 3h ;
Coefficient : 3

2) Traitement de questions et/ou résolution de cas pratiques portant sur l’information bibliographique, sa structure et ses accès conformément au programme (voir ci-dessous). L’utilisation des normes officielles de catalogage est autorisée.
Durée : 3h
Coefficient : 2

Admission
1) Entretien avec le jury comportant une interrogation sur un sujet tiré au sort au début de l’épreuve portant sur la production et la diffusion des documents et sur l’organisation et le fonctionnement des bibliothèques et des services de documentation, suivie d’une conversation destinée à apprécier les motivations des candidats et leur aptitude à occuper un poste d’assistant spécialisé des bibliothèques.
Préparation : 20 min.
Durée : 20 min. (dont interrogation 10 min. maximum, conversation 10 min. maximum)
Coefficient : 3

2) Épreuve de méthodologie de recherche documentaire consistant à traiter un cas concret, élaboré à partir du programme figurant ci-dessous, et tiré au sort au début de l’épreuve ; elle donnera lieu à un exposé suivi de questions sur les ressources documentaires (outils et contenus), leur nature, leur organisation et leur accès.
Préparation : 20 min.
Durée : 20 min. maximum
Coefficient : 2

3) Épreuve facultative
Les candidats admissibles qui en ont fait la demande au moment de l’inscription peuvent subir une épreuve orale de langue étrangère, consistant en la traduction orale et le commentaire en français d’un texte court en allemand, anglais, espagnol ou italien, portant sur les bibliothèques et la documentation. Dictionnaire unilingue autorisé pour la préparation.
Préparation : 20 min.
Durée : 20 min.
Coefficient : 1

Seuls les points au dessus de 10 sur 20 sont pris en compte pour l’admission.

Programme

Bibliothéconomie
Pour les épreuves bibliothéconomiques, il s’agit de maîtriser les connaissances fondamentales relatives à l’activité des bibliothèques et des services de documentation, à leur environnement professionnel, administratif et réglementaire :
– 1ère épreuve écrite d’admissibilité : bibliothèques, services de documentation et leur environnement professionnel ;
– 1ère épreuve orale d’admission : production et diffusion des documents ; organisation et fonctionnement des bibliothèques et des services de documentation.

Recherche bibliographique et recherche documentaire
Pour les épreuves techniques (2ème épreuve écrite d’admissibilité et 2ème épreuve orale d’admission), le programme vise à vérifier la capacité du candidat à mettre à profit ses connaissances de la description bibliographique, des outils et de leur contenu dans les cas suivants :
– traitement documentaire ;
– recherche bibliographique que le candidat est susceptible de conduire pour lui-même ou pour un usager (sur place ou à distance) ;
– formation des usagers, formation de professionnels : transmission des connaissances et des compétences.
Le candidat devra :
– comprendre les objectifs de l’identification et de la localisation des documents, et en connaître les éléments principaux ;
– connaître les grands types de documents, quel que soit leur support ;
– savoir appliquer les logiques de la description bibliographique (nature et structure des notices bibliographiques et d’autorité), des formats, des normes et des langages d’indexation, y compris des notions générales sur la structuration de l’information numérique (métadonnées) ;
– savoir définir les principes d’indexation et les “niveaux d’accès” à l’information (information primaire, référence bibliographique, conditions essentielles financières, juridiques et techniques d’obtention du texte intégral) ;
– connaître les principales ressources disponibles sur Internet, et être capable de les évaluer (notions d’adresse, de domaine, d’auteur, de validation des contenus) ;
– savoir décrire et utiliser les différentes catégories d’outils disponibles, qu’il s’agisse de ressources imprimées ou électroniques :
* les dictionnaires et encyclopédies ;
* les annuaires ;
* les catalogues de bibliothèques françaises, en particulier collectifs, ainsi que quelques exemples étrangers ;
* les bibliographies nationales européennes et américaines, rétrospectives et courantes, commerciales ou non ;
* les répertoires et bases de données d’identification, de dépouillement de la bibliographie générale (les outils de la bibliographie spécialisée, liés à une discipline, ne sont pas inclus dans le programme) ;
* les thésaurus, listes d’autorité, classifications en usage dans les bibliothèques françaises ;
* les types de publications électroniques ;
* les sites et portails de grandes bibliothèques, les sites et portails institutionnels ; (internationaux, gouvernementaux…) et/ou thématiques ;
* les moteurs de recherche, méta moteurs et outils similaires ;
– être capable d’interroger ces outils de manière adéquate, et sur le support le plus adapté au contexte de sa recherche ;
– connaître et expliquer précisément, pour au moins un exemple dans chaque catégorie d’outils : sa structure, ses modes d’interrogation, le type d’informations disponibles ;
– savoir distinguer la recherche d’informations bibliographiques de la recherche de documents en texte intégral, sur papier ou en ligne.