Ingénieur de recherche

Ce concours de catégorie A correspond au métier des bibliothèques suivant :
Responsable des ressources et de l’ingénierie documentaires
dans la branche d’activités BAP F : Culture, Communication, Production et diffusion des savoirs, famille « Information scientifique et technique, documentation et collections patrimoniales »

Fonctions et missions

Les ingénieurs de recherche participent à la mise en œuvre des activités de recherche, de formation, de gestion, de diffusion des connaissances et de valorisation de l’information scientifique et technique incombant aux établissements où ils exercent.

Ils sont chargés de fonctions d’orientation, d’animation et de coordination dans des domaines techniques ou, le cas échéant, administratifs, et ils concourent à l’accomplissement des missions d’enseignement. À ce titre, ils peuvent être chargés de toute étude ou mission spéciale ou générale.

Ils peuvent assumer des responsabilités d’encadrement, principalement à l’égard de personnels techniques.

Conditions d’accès

Les conditions requises pour concourir doivent être remplies au premier jour des épreuves.

Concours externe

• être titulaire de l’un des titres ou diplômes suivants :

-Doctorat – doctorat d’État ;
-Professeur agrégé des lycées ;
-Archiviste paléographe – docteur ingénieur ;
-Docteur de troisième cycle ;
-Diplôme d’ingénieur délivré par une école nationale supérieure ou par une université ;
-Diplôme d’ingénieur de grandes écoles de l’Etat ou des établissements assimilés.
– diplôme délivré par un établissement d’enseignement public ou privé et dont l’équivalence avec les diplômes cités ci-dessus, aura été déterminée par la commission nationale d’équivalence ;
– titre universitaire étranger jugé équivalent par la commission nationale d’équivalence ;
– qualification professionnelle jugée équivalente à l’un des diplômes mentionnés ci-dessus.
– titre universitaire étranger jugé équivalent par la commission nationale d’équivalence ;
– qualification professionnelle jugée équivalente à l’un des diplômes mentionnés ci-dessus.

Concours interne

• Être fonctionnaire ou agent de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent, militaire, magistrat, ou être en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale,

• Appartenir à un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie A ou de niveau équivalent.

• Justifier au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est organisé le concours de sept années au moins de services publics dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie A ou de niveau équivalent.
ou
• Justifier de sept ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen autres que la France, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l’un de ces États une formation équivalente à celle requise pour l’accès au corps d’ingénieur de recherche.

• Au moment des épreuves, être en activité, en détachement, en congé parental ou accomplissant le service national.

Épreuves

Concours externe

Admissibilité
Étude du dossier du candidat par le jury (titres, diplômes, exposé des travaux, état des services, description des formations suivies, rapport d’activité établi par le candidat, accompagné le cas échéant d’un organigramme structurel et d’un organigramme fonctionnel de la structure qui l’emploie ou l’a employé.

Coefficient : 4

Admission
Entretien avec le jury qui débute par un exposé du candidat sur son parcours et son expérience professionnelle d’une durée maximale de 10 minutes. Pour conduire cet entretien, le jury dispose d’un curriculum vitae et d’une lettre de motivation établis par le candidat.

Durée : 45 min. Coefficient : 5

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une des épreuves d’admission, avant l’application du coefficient s’y rapportant, est éliminatoire.

Concours interne

Admissibilité
Évaluation de la valeur professionnelle des candidats au vu de l’étude d’un dossier comportant, pour chaque candidat, ses titres et diplômes et lorsqu’il y a lieu un exposé de ses travaux, un état de ses services publics et privés ainsi qu’un descriptif des formations suivies.
En outre, un rapport d’activité établi par le candidat doit figurer dans le dossier ainsi qu’un organigramme structurel et un organigramme fonctionnel visés par le responsable du service ou de l’établissement où il est affecté.
Coefficient : 2

Admission

Audition par le jury des candidats admissibles, portant, d’une part, sur leurs connaissances générales et, d’autre part, sur leurs connaissances techniques et, le cas échéant, administratives relevant de l’emploi type correspondant aux emplois mis au concours ou relevant de la branche d’activité professionnelle ou des branches d’activité professionnelle, en cas d’organisation du concours par regroupement de branches d’activité professionnelle, au titre desquelles les emplois sont mis au concours.
Cette audition débute par un exposé du candidat sur son parcours et son expérience professionnelle d’une durée maximale de dix minutes pour le recrutement des ingénieurs de recherche et de cinq minutes pour le recrutement dans les autres corps.
Pour conduire l’audition, le jury dispose d’un curriculum vitae et d’une lettre de motivation établis par le candidat conformément au modèle disponible sur le site internet du ministère de l’enseignement supérieur dédié aux inscriptions.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une des épreuves d’admission, avant l’application du coefficient s’y rapportant, est éliminatoire.