Des livres pour faire le voyage à l’envers ?

Retour sur le club des lecteurs qui a achevé notre cycle sur les Migrations. Ce 19 décembre, on a lu les mêmes livres avec des réactions différentes ! Céder à la tentation du rejet ou faire le voyage à l’envers comme dans Eldorado de Laurent Gaudé pour rechercher ce qui nous rapproche ?

Ces déplacements de personnes d’un pays à un autre pour des raisons politiques, économiques, sociales ou personnelles sont au cœur de nombreux débats depuis plusieurs mois. Ce sujet provoque des réactions parfois virulentes, toujours très passionnelles. Face aux histoires de migrations on a tendance à réagir d’abord avec ses émotions, pas toujours empathiques du reste, devant la souffrance de l’autre. Est-ce si difficile de se mettre à la place de l’autre, d’essayer de penser la réalité autrement qu’au regard de notre subjectivité ? C’est tout l’intérêt du sujet qui soulève beaucoup de questions dérangeantes : on ne choisit pas de naître dans tel ou tel pays, pauvre ou prospère, démocratie ou dictature. Quelle est la responsabilité de l’Occident ou ses devoirs envers ses migrants qui viennent de pays qu’il a colonisés, exploités ? Et nous, les individus ? Pourquoi cette désagréable sensation de culpabilité ? Après tout en quoi ça nous regarde ? On y est pour rien …!

L’intérêt des différents ouvrages de cette sélection est de suggérer que ça nous regarde simplement parce qu’on est tous des êtres humains d’où qu’on vienne. Ces lectures nous proposent de mettre des visages, des noms, des histoires particulières sur des chiffres qui finissent par ne plus vouloir rien dire. Difficile de rester indifférent devant ces existences meurtries, ces dignités bafouées. Pour autant, il n’y a pas d’angélisme ni de manichéisme dans Les échoués de Pascal Manoukian, Eldorado de Laurent Gaudé ou Encore le terrible roman de Hakan Günday. La réalité de ces migrations est d’une extrême dureté, s’y confronter permet d’élargir sa connaissance des autres et peut-être aussi celle de soi-même. 

Lire la suite

Share

Dragon Ball

Sofiane est en 3ème au collège Daniel Mayer. Il a fait un stage d’une semaine à la bibliothèque et a décidé de partager ses connaissances sur l’univers Dragon Ball dans cet article.

Dragon Ball est un univers créé par Akira Toryama. A l’origine Dragon Ball est un manga qui fut adapté en 2 animes : Dragon Ball qui se concentre sur la jeunesse du personnage principal Son Goku et Dragon Ball Z qui raconte l’âge adulte de ce dernier. Il y a eu aussi une suite alternative qui est Dragon Ball GT et Dragon Ball Super, la suite du manga en anime.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur les animes (Dragon Ball, Z,GT, Super) et les films d’animation. Lire la suite

Share

Le ballet va commencer

Club des lecteurs : scéance du 21/11/2015 by Bibhavel on Mixcloud

Ils sont là autour de cette table, nombreux, prêts à exécuter ensemble quelques pas.
Jeté plié pas de bourrée
Caroline ouvre le bal. En première position. On maintient la tête, on esquisse un premier pas.

Lire la suite

Share

Independence Day of the Reader’s Club

Un manifeste pour la liberté d’édition.

Mes très chers camarades indépendants,

Le 17 octobre dernier avait lieu le 7498ème comité pour l’indépendance de l’édition sis en salle Allegro de la bibliothèque Vaclav Havel, établissement connu pour être un soutien sans faille dans notre combat. Son opération dite de la « Rentrez des Indés » est en effet l’un des pivots de notre lutte indépendantiste et ce depuis pas moins d’à peu près 1 an selon la police corrompue, 1 an et demi selon les sources bien plus fiables de notre mouvement.

A cette occasion, épaulés par deux bibliothécaires d’une inestimable qualité, nous discutâmes avec force lecteurs de nos maisons d’éditions indépendantes et de l’incroyable mérite des écrits qu’elle s’efforcent de publier. Ce fut un moment de convivialité et d’échanges qu’hélas on ne vit plus que fort peu, en particulier depuis que Gallimard contrôle le monde en sous-main et que les enfants ont cessé de travailler dans les mines, ce qui fait qu’ils envahissent les espaces de la bibliothèque susnommée en glapissant d’étranges cris inintelligibles.

Mais avant de pousser plus avant la description de ce fabuleux comité, arrêtons-nous un instant sur l’édition indépendante.

Lire la suite

Share

Les mordus du manga sélection 8/12 ans.

Ils sont 6 et ils vont vous surprendre. Vous allez rire, frémir, bondir et plein de choses en -ir, mais surtout LIRE. Car oui, ils reviennent ! Les MORDUS DU MANGA nananananaaaaa (imaginez une chanson bien stylée, genre ça). Vous avez surement assisté au club manga du samedi 12 septembre, et si ce n’est pas le cas, c’est comme le spoil, c’est mal – on pense à toi Olivier – mais surtout, si ce n’est pas le cas, séance de rattrapage sur le blog avec la présentation ci-dessous de la sélection 8-12 ans.

N’oubliez pas : après vos lectures, minimum 3 sur les 6 titres proposés, votez dans l’urne à côté de la sélection, il y aura sûrement un petit cadeau pour vous à la fête de clôture 😉

Inséparables (série terminée en 12 tomes)

Lire la suite

Share

Le club des lecteurs : un succès planétaire évident et mérité

Club des lecteurs du 19/09/2015 by Bibhavel on Mixcloud

Introduction : les arcanes d’un phénomène universel :

 

À l’heure où nous écrivons ces lignes le club des lecteurs, ou des Coups et des Caresses selon son appellation noble, n’a déjà plus rien à prouver. Son succès, quasi immédiat et retentissant, restera dans les mémoires collectives comme ce que l’être humain aura accompli de mieux, à mi-chemin entre les Pyramides à degrés (les pyramides lisses c’est surfait, aucun intérêt), la prise de terre et les babas au rhum.

   Cet engouement, indéniable (le club n’a-t-il pas encore accueilli pas moins de 6 personnes samedi 09 septembre dernier, dans son sacro-saint temple de la salle Allegro ?) n’est pas pour autant surprenant, ni par son envergure ni par ses manifestations, multiples et, parfois, extrêmes. En effet, combien d’immolations par le feu auront été commises parce que l’accès à la bibliothèque était impossible pour cause d’affluence trop massive les jours de clubs ? Et combien d’entrées en transe dans les cinémas le jour de la sortie du film inspiré de la vie du club ? Combien, enfin, d’enfants en pleurs à l’annonce qu’on ne pourrait traiter de Max et Lili découvrent la phénoménologie Husserlienne comme science eidétique ?

Ces événements, quoique tragiques, ne doivent cependant pas faire oublier les raisons d’être du club : les gâteaux et la littérature. Lire la suite

Share

GG Guillaume Guéraud !

Pourquoi sortir des livres de cet auteur ? Tout simplement parce que j’ai envie ! Et surtout parce que je viens de lire son dernier roman « Plus de morts que de vivants » sorti cette année.

Ce roman est dur, affreusement bien vu sur l’horreur d’un virus bactériologique. On se met à la place des contaminés mais surtout de leurs proches qui se demandent s’ils seront les prochains ?! On a tous entendu parler d’Ebola ou de ces grands virus qui frappent des populations entières sans épargner personne. On a tous vu les infos à la télé, à la radio, sur les réseaux sociaux, bref, on sait ce que les médias veulent bien nous raconter mais sait-on ce qui se passe dans la tête des victimes ? Dans ce roman tout est décrit ! Avis aux âmes sensibles car certains détails peuvent vous faire avoir des haut-le-cœur ou dresser les poils sur les bras. Le résumé de l’histoire se trouve sur n’importe quel blog ou librairie en ligne mais je ne résiste pas à l’envie de vous raconter : Lire la suite

Share

Trois petites cuillerées de culture

Club des lecteurs : scéance du 20/06/2015 by Bibhavel on Mixcloud

Les cuillères s’entrechoquent, odeur de café, le club va commencer. On trempe nos cuillères dans les pots qui nous sont offerts : confiture de griotte, confiture de rose, gelée de pommes.
Douceur, amertume de ces textes qui nous emportent et que l’on partage autour de cette table. 

Armez-vous de votre plus grosse cuillère pour plonger dans les saveurs que le club a décidé de vous faire aimer !

Jean Metzger

© Jean Metzger

 

Lire la suite

Share

Fallait pas l’inviter [florilège de dvd pour se soustraire aux importuns]

Il y a deux catégories d’invités.

Les spirituels, bien élevés, et de bonne compagnie. Qui vous complimentent sur votre intérieur, vos cheveux ou les quelques notes jouées à la guitare classique par le petit dernier.

Puis il y a les autres.

Les amis d’amis. Ceux qui inspectent votre intérieur sans dire un mot. Ceux qui laissent s’éterniser les silences gênants. Ceux qui se goinfrent avec le menu gastro que vous avez mis 2h45 à préparer. Bref ceux que vous regrettez d’avoir invité à peine la porte franchie. C’est de ceux-là dont il est question ici.

Pour vous aider à les repérer et ainsi préserver vos soirées, on a déniché quelques films contenant assez d’indices pour flairer les indésirables.

Y a de la matière alors installez-vous confortablement !

 

[Mise en garde préventive : l’humour de mauvais goût développé dans cet article s’adresse aux personnes de type plutôt adultes.]

Lire la suite

Share

Nitsumeru No Bôken : les aventures d’un club manga

Ce titre énigmatique, Nitsumeru No Bôken, les Aventures de Nitsumeru (Nitsu pour les intimes) en français, est le titre du manga réalisé par un groupe de joyeux élèves du collège Daniel Mayer, avec l’aide du documentaliste et de quelques bibliothécaires.

image-0001

Cette folle aventure a débuté en janvier dernier avec la rencontre entre les élèves et vos bibliothécaires amateurs de manga, Agathe, Marie et Arthur. Sous l’impulsion des enfants, cette petite troupe s’est mise en tête de créer son propre manga ! Une épopée qui compte pour l’instant 7 séances et qui va se poursuivre l’année prochaine. Lire la suite

Share

Genre et mixité dans l’espace jeu vidéo

Article un peu spécial pour une fois, nous laissons la main à Colin Sidre, qui nous livre son impression et son point de vue sur le jeu vidéo dans notre bibliothèque :

Dans le cadre d’un stage de trois semaines réalisé à la bibliothèque Václav Havel, j’ai pu réfléchir à la problématique du genre et du jeu vidéo, et à la question de la mixité dans l’espace jeu vidéo de la bibliothèque. Cet article est un retour sur plusieurs réflexions que j’ai pu mener, et propositions que j’ai pu faire à l’établissement.

Les dernières années ont vu se multiplier les questionnements sur la question du genre dans le jeu vidéo, en particulier les réflexions sur la place des femmes dans les jeux et dans l’industrie. Dans un très gros dossier paru en ligne il y a quelques années, la blogueuse et développeuse Mar_Lard mettait l’accent sur l’importance du sexisme dans les communautés de joueurs, ou dans la manière dont les créateurs de jeux vidéo dépeignent leurs personnages féminins. Ces thématiques restent encore largement d’actualité aujourd’hui : les derniers mois ont vu de vastes campagnes de harcèlement en ligne être lancées, aux États-Unis, contre des développeuses ou des critiques qui réfléchissent à la place des femmes dans le jeu vidéo.

Lire la suite

Share

Sélectable de juin : Sport je t’aime, moi non plus

Coupe du monde de football, féminine ou des U20, Roland Garros, et bientôt la Grande Boucle et la Copa America, les évènements sportifs se multiplient : certains s’en réjouissent, d’autres se désolent, la plupart s’en fiche.

Dépassement de soi, spectacle à forte valeur pécuniaire, esprit d’équipe, individualisme effréné, ou encore phénomène social, le sport, aujourd’hui plus qu’hier, présente des profils pluriels.

Vous êtes plus crampes, ampoules et odeur de vieille chaussette, ou pento, strass et paillettes ? En bref, vous, c’est quoi votre dope ? Lire la suite

Share

La recette miracle d’un partenariat réussi !

Ingrédients :

 Recette :

  • Se monter en association et lui donner le nom évocateur de Citératures : installer progressivement les enfants en littérature (en créant on fait des ratures) et inscrire la littérature dans la cité.
  • Se réunir une fois par mois dans une librairie de quartier pour monter des projets autour de la littérature jeunesse.
  • Inviter une auteur-illustratrice à travailler tout au long de l’année avec plusieurs classes mais aussi avec les adultes de l’association pour apprendre à créer des histoires.

AV

  • Se former (en dehors de son temps de travail !) à l’analyse d’albums, apprendre à conter et plein d’autres choses autour de l’album…
  • Proposer aux élèves des lectures à voix haute en librairie avec leurs parents le samedi matin régulièrement (les premières séances, les enseignants lisent puis les enfants prennent le relais)

 

  • Créer un livre avec un jeune illustrateur, qui sera donné à chaque enfant, vendu en librairie et empruntable à la bibliothèque.

 

  • Proposer des chocolats littéraires dans les classes car les élèves sont trop jeunes pour le café mais assez grand pour débattre sur les livres.
  • Organiser une grande fête à la bibliothèque avec l’exposition des travaux des élèves sur l’année, proposer des ateliers tout l’après-midi et inviter les parents de toutes les écoles.

 

Cabane

 

  • N’avoir jamais vu autant de monde au 2e étage de la bibliothèque !

 

cabane2

Share