La décision, d’Isabelle Pandazopoulos

Dernier roman d’Isabelle Pandazopoulos qui traite un sujet peu abordé en général, le déni de grossesse.

Chaque petit chapitre est écrit par la vision de quelques personnages importants pour la jeune fille, ainsi qu’elle-même. Ici, une jeune fille pour qui l’école compte énormément va découvrir, comme nous, au fil de l’histoire, ce qui lui est arrivé. Quand elle découvre qu’elle est enceinte, son monde s’écroule, plus rien ne sert de vivre, tout est fichu. La confiance en soi et celle des proches sont mises à l’épreuve. La réalité de la vie lui éclate à la figure. Au début, elle ne veut plus de contact, plus d’aide, juste essayer de comprendre comment ça lui est arrivé, alors qu’elle jure ne pas avoir eu de relation sexuelle, et pourquoi cette personne lui a fait cela.

Elle essaie d’apprivoiser cet enfant qu’elle n’a pas attendu, qu’elle n’a pas senti en elle ; elle est perdue mais heureusement des personnes croient en elle. Elle a peur de son enfant comme des personnes qui souhaitent l’aider et elle ne comprend pas pourquoi son corps n’a rien laissé paraitre. Elle ne peut être une mère car elle ne l’a jamais senti dans son corps comme une mère sent son enfant grandir dans son ventre. La vie va trop vite mais peu à peu elle va comprendre et apprendre les gestes qu’il faut faire pour ce petit être dont elle se sent étrangère.

 

Résumé : Louise est une jeune fille sans histoires, excellente élève de terminale S. Un jour, en plein cours, elle fait un malaise. Samuel, le délégué, l’accompagne aux toilettes et voit du sang couler. Louise vient d’accoucher. Elle ignorait qu’elle était enceinte et affirme n’avoir jamais eu de relations sexuelles avec quiconque. En état de choc, elle doit à présent décider du sort de l’enfant.

Géraldine.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *