The LP collection

Cet article fait parti de l’opération La Voie des indés.

Le concept de Laurent Schlitter et Patrick Claudet de présenter 50 LP de groupes totalement underground afin de réhabiliter la critique comme style littéraire est une belle réussite. A travers chaque texte on retrouve la ferveur qui a agité la presse musicale à une certaine époque. Au fil des critiques on retrouve cités Sonic Youth, Danger Mouse, Beach House mais aussi Shakespeare, Will Self ou Tarantino. Références tellement importantes qu’on retrouve un étrange glossaire à la fin du livre où sont répertoriées toutes les artistes cités.


Les deux auteurs pousseront leur concept jusqu’à proposer des compilations (http://thelpcompany.bandcamp.com) regroupant des reprises des morceaux cités dans le livre par d’autres groupes (Fauve, Holden…). Malgré cela on arrivera à se rendre compte, en lisant entre les lignes, de la supercherie. Toutes les histoires qui nous sont racontés sont de pures inventions. The LP Collection, la collection de Laurent et Patrick ou la volonté de réveiller les sens des lecteurs mais également de critiquer la surconsommation musicale aussi bien que l’élitisme des amateurs éclairés.

Thomas

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *