La Magie du club Manga !

Esprit, es-tu là ? Au club manga de janvier dernier (oui, on a été possédé par le fantôme de Dédé Bordé !), aucune trace de fantômes et autres ectoplasmes ! En revanche, on a eu le plaisir de vous retrouver nombreux. Vous l’aurez compris, le thème de cette séance était la Magie et les Esprits. BOUUUUUH !

magie

Que sa volonté soit faite

Keima est un maniaque des jeux vidéo de drague (oui c’est un type de jeux vidéo très répandu au Japon), il les connaît tous par cœur, au point qu’il est surnommé « le dieu tombeur ». A quoi cela pourrait-il lui servir dans la vie ? Pas grand-chose… Jusqu’à l’arrivée d’une démone, Elsy, que son diable de patron a envoyé récupérer les esprits réfugiés dans les cœurs des filles. Naïve, elle pense que le « dieu-tombeur » est un vrai Don Juan et conclut un pacte avec lui. Et voilà Keima obligé de séduire les jeunes filles pour laisser les esprits retourner en enfer. Chaque fille a un secret, une faille, et Kema fera tout pour qu’elles succombent à son charme !

que sa volonté

Naviguant entre le shojo et le shonen, Que sa volonté soit faite étonne par son humour et touche aussi par l’humanité, et donc la fragilité de ses personnages.

Les rapports entre Keima l’otaku et Elsy la démone sont savoureux, entre antipathie et affection, séduction et fraternité.

que sa volonté soit faite 4

Fullmetal alchemist

Dans ce shonen, l’alchimie est partout, « pour obtenir quelque chose, il faut sacrifier quelque chose de même valeur » grâce à une transmutation, mais il y a une chose interdite c’est la transmutation humaine ! Les frères Elric ont essayé malgré tout de faire revenir à la vie leur mère. Résultat : Alphonse ayant perdu son corps durant l’expérience, Edward sacrifie un bras et une jambe pour sauver l’âme de son frère en l’abritant dans une armure. Les années passent, Edward est devenu un célèbre alchimiste surnommé Fullmetal, pseudonyme responsable de nombreux quiproquo. Les deux frères vont partir à la recherche de la pierre philosophale pour retrouver leurs corps. Cette quête les amène à faire de nombreuses rencontres et de violents combats. Les personnages secondaires sont aussi fouillés que les frères, et nous permettent de mieux comprendre l’histoire de ce pays.

Une sacrée galerie de personnages

Une sacrée galerie de personnages

Fullmetal Alchemist : humour, combat, une histoire qui tient la route jusqu’à la fin.

Kitaro le Repoussant

kitaro

Kitaro et ses drôles d’amis

Avec ce manga de Shigeru Mizuki, on nage en plein fantastique. Fans de surnaturel, n’hésitez pas : Kitaro est le fils de deux morts-vivant, et à la mort de ceux-ci, il devient le dernier représentant de sa race. Malgré son trépas, son père le surveille toutefois plus ou moins car à , une partie de son corps a survécu : son œil. Ce sera à la fois l’ange gardien et le partenaire de Kitaro dans ses aventures à travers le Japon, surtout rural, des années 60 (le manga a été publié en 1966). Il rencontrera ainsi vampires, chats-gobelins mais principalement des yokai, ces êtres surnaturels issus du folklore japonais (comme le kappa, l’oni ou le tengu).

kitaro police box

Un héros très populaire au Japon

Dans le même esprit (lolez donc) : retrouvez, du même auteur, NononBa.

Mokke

Mokke, c’est l’histoire de Mizuki qui se fait facilement posséder par les esprits et de Shizuru, sa grande sœur, qui les voit. Elles habitent à la campagne chez leur grand-père exorciste. On découvre des esprits traditionnels japonais, parfois bons parfois méchants, certains s’adaptent selon le caractère de la personne possédée. Chaque chapitre évoque la rencontre avec un esprit, les deux sœurs doivent apprendre à accepter leur « don » et surmonter ces épreuves en demandant moins d’aide à leur grand-père. Elles grandissent, deviennent plus indépendantes et font face aux épreuves de la vie (un chapitre concernant la grand-mère est très émouvant).

mokke

Le club manga vous conseille Mokke, m’okay ?!

Un beau manga sur l’entraide et l’amitié. Grâce à cette petite famille pas comme les autres, on découvre beaucoup de personnages (copines d’école, voisins) et un univers peuplé d’esprits qui ne nous sont pas encore très familiers mais font parti du folklore japonais.

Soul Eater

Dans ce pur shonen, vous suivrez Soul, élève dans une école particulière, où l’on apprend comment faucher les âmes. Il travaille en binôme : il est l’arme démoniaque de Maka, sa partenaire. Soul peut en effet se transformer en faux.  Le même objet que celui dont se sert la Mort pour ôter les âmes des vivants ! Avec Maka, il doit faucher 99 âmes humaines et une de sorcière pour atteindre le rang de Death Scythe (une arme qui a le droit de se faire manier par Shinigami, dieu de la Mort et directeur de l’école). Bien sûr tout ne se passera pas comme prévu…

soul eater

Les autres personnages, qu’ils soient élèves, adversaires ou même le directeur de l’école sont tous hauts en couleurs. Des dialogues percutants et drôles, un dessin dynamique pour ce manga dont les héros masculins ont un petit air de Naruto, gaffeurs, vantards et légèrement obsédés !

soul__eater__by_youkaiyume-d3i5c2b

Sailor Moon

Ce magical girl, se déroule à Tokyo dans les années 90. Après sa rencontre avec Luna, un chat pas comme les autres, Usagi Tsukino, collégienne de 14ans va découvrir qu’elle est en fait Sailor Moon, la réincarnation d’une princesse guerrière venant de la Lune. Elle va devoir maîtriser ses pouvoirs magiques pour combattre le mal et « défendre l’amour et la justice ».

sailormoongroup

Pour l’aider dans cette mission, d’autres réincarnations de guerrières vont apparaître. Petit à petit, nous en apprenons plus sur ces guerrières d’un autre temps, qui luttaient pour la paix entre les peuples de la Lune et de la Terre.

Dans ce manga très rythmé, Sailor Moon affronte rapidement ses premiers ennemis, et découvre des alliées parmi ses camarades de classe. Les transformations (changement de costume, objets magiques) sont spectaculaires.

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *