Chic liste by NESSRIIIIINE : un florilège de littérature jeune adulte !

Agée de 14 ans, stagiaire à la bibliothèque Vaclav Havel, je m’appelle Nessrine, passionnée de littérature jeune adulte (ou autre), je vous présente mes coup de cœur du moment !

Je veux vivre « Jenny-Downham-Je-veux-vivre-PlonJ’aimerais avoir un petit ami. J’aimerais qu’il vive sur un cintre dans ma penderie. Je pourrais l’en sortir quand je voudrais et il me regarderait comme les garçons regardent les filles dans les films, comme si j’étais belle. « ,

« Ne meurs pas jeune. N’attrape pas de méningite, ni le Sida, ni quoi que ce soit d’autre. Sois en bonne santé. Ne t’engage dans aucune guerre, ne rejoins aucune secte, aucune religion, ne te démoli pas le cœur pour quelqu’un qui ne le mérite pas. N’imagine pas que tu dois être parfait parce que tu es le seul qui reste. Soit comme tu as envie d’être même méchant. « 

Ce livre plein de promesses m’a fait apprécier la vie à sa juste valeur .

Nous avons 2 vies, la deuxième commence quand on réalise que nous n’avons qu’une vie;

Le pavillons des enfants fou

Le Pavillon des enfants fous par Valère« Quel crime ai-je donc commis ? Refuser le monde: crime puni de prison à perpétuité. Ils me manipulent comme un vulgaire ramassis d’os, dénué de toute pensée, de tout sentiment.
Je suis seule. Dehors, le monde est en train de rire, de s’amuser, de parler, je suis seule, seule avec mon corps, qui ne veut rien, qui ne demande rien, sauf de mourir. Mais il résistera. Ils ne me laisseront pas m’évanouir parce que je dois souffrir et m’apercevoir de ma stupidité à m’entêter, à vomir ces gens, ces maisons, cette société contraignante. Mais qu’est ce qu’ils croient donc, que je vais céder à leur chantage infâme ? Ils n’ont pas l’air de se rendre compte de l’horreur qu’ils provoquent »

Ce livre m’a donné une vision de notre monde vu par les yeux de la folie. Ajoutez à cela de la réflexion, de l’espoir et de l’émotion et vous avez le parfait mélange d’un livre réussi !

After

Afficher l'image d'origine

« – Tu me donnes envie de m’engager. Tu me donnes envie de devenir meilleur. Je veux que tu me trouves digne de toi. Je veux que tu me veuilles autant que je te veux. Je veux me bagarrer avec toi, et même qu’on s’engueule jusqu’à ce que l’un de nous admette ses torts. Je veux te faire rire, et t’écouter disserter sur tes romans classiques. J’ai juste… besoin de toi. Je sais que je suis cruel parfois… enfin, tout le temps, mais c’est seulement parce que je sais pas être autrement. » ,

 » J’aime ce salaud, endommagé, qui se déteste, je l’aime tellement que je crains que cela ne me détruise. « 

Plein de rebondissements, ce livre m’a appris que l’amour se prouvait et n’était pas juste constitué de belles paroles, ajoutez à cela le magnifique et mystérieux Hardin et vous avez la recette pour un best-seller dans toute sa splendeur .

 

Fight for love

Afficher l'image d'origineQuand je t’ai vu ce premier soir à Seattle, c’est comme si on venait de me brancher sur une prise. Je me suis mis à planer juste parce que tu m’as souri, Brooke. »

Rêve brisé, bipolarité et problème de famille, ce livre semble parfait pour une personne qui veut juste se saper le moral mais avec de l’amour, un sportif de haut niveau magnifique et de l’espoir et nous finirons avec un livre qui vous fera rêver.

 

Beautiful disaster

Afficher l'image d'origine« Tu sais pourquoi c’est toi que je veux ? J’ignorais que j’étais perdu jusqu’à ce que tu me trouves. J’ignorais que j’étais seul avant la première nuit que nous avons passée tous les deux dans mon lit. Avec toi, j’ai tout juste. Tu es celle que j’attendais, Poulette.  » ,

« Je voudrais porter un toast! hurla t-il soudain.
Je me tournais. Il était monté sur une chaise et avait piqué sa bière au type qui se trouvais à coté de lui.
Au connard, lança-t-il à l’intention de Brad. Aux filles qui vous brisent le cœur, ajouta-t-il en me saluant. Et à l’horreur absolue que constitue la perte de sa meilleure amie parce que l’on a été assez con pour en tomber amoureux.
Il vida sa bière d’un trait et la jeta par terre. « 

Il n’y a qu’une fine ligne entre amour et amitié et quand cette ligne est franchie cela donne lieu à des larmes, des disputes mais également de bons moments.

 

Belladone

  Afficher l'image d'origine

 » Quand je t’ai vu pour la première fois, j’ai été terrifiée, je l’admets. En même temps, tu ne passes pas vraiment inaperçu. Disons simplement que depuis, j’ai appris à apprécier ta singularité. Ces cicatrices sont la preuve de ton courage. De ton héroïsme. Et ça les rend extrêmement belles. Ça te rend beau. »

Sexy mais effrayant, manipulé et abandonné, Declan le dhampire (moitié humain, moitié vampire) a une quête:protéger Juillian, magnifique blonde porteuse du poison tant convoité par des créatures surnaturelles !

 

Les hauts de Hurle-Vent

Afficher l'image d'origine

 » Catherine Earnshaw, puisses-tu ne pas trouver le repos tant que je vivrai ! Tu dis que je t’ai tuée, hante-moi, alors ! Les victimes hantent leurs meurtriers, je crois. Je sais que des fantômes ont erré sur la terre. Sois toujours avec moi… prends n’importe quelle forme… rends-moi fou ! mais ne me laisse pas dans cet abîme où je ne puis te trouver. Oh ! Dieu ! c’est indicible ! je ne peux pas vivre sans ma vie ! je ne peux pas vivre sans mon âme !  » ,

 » J’aime le sol qu’il foule, l’air qu’il respire, et tout ce qu’il touche, et tout ce qu’il dit. J’aime tous ses regards, et tous ses gestes, je l’aime entièrement et complètement. Voilà ! « 

Amour déchainé, passionnant et destructeur, ce livre m’a emporté dés les premières pages !

 

Orgueil et préjugés

Afficher l'image d'origine

« Depuis le commencement, je pourrais dire dès le premier instant où je vous ai vu, j’ai été frappée par votre fierté, votre orgueil et votre mépris égoïste de sentiments d’autrui. Il n’y avait pas un mois que je vous connaissais et déjà je sentais que vous étiez le dernier homme du monde que je consentirais à épouser. « 

 » Je vous aime « 

Classique de la « chick litt » avant l’heure, Orgueil et préjugés a, comme l’élégant, arrogant et narcissique mais riche et séduisant Mr. Darcy, tout pour plaire !

 

Tess d’Urberville

Afficher l'image d'origine

«  Pourquoi ne m’avez-vous pas dit qu’il y avait du danger avec les hommes ?
Pourquoi ne m’avez-vous pas avertie ?
Les dames savent contre quoi se défendre parce qu’elles lisent des romans qui leur parlent du danger qu’il y a avec les hommes. »

 

 

 

The mortal instruments

Afficher l'image d'origine

« – Tiens-toi à l’écart de mes couteaux. Ne touche pas mes armes sans ma permission.
– Dommage ! Moi qui voulais les vendre sur eBay… marmonna Clary.
– Sur quoi ?
Clary lui adressa un sourire mielleux :
– Un endroit mythique doté d’un immense pouvoir magique.  » ,

 »  -Tu vas bien ? Tu es la plus belle chose que j’aie jamais vue, dit-il, la voix chargée d’émotion.
– C’est parce que tu a perdu tes lunettes, répondit Clary »

Violent, passionnant et humoristique, ce roman fantastique est plein de mystère et m’emporte a chacun de ses mots .

 

En conclusions, je ne peux que vous invitez à découvrir tous ces fabuleux romans qui m’ont transportés dans un univers fait de romantisme et de rebondissements !

 

Nessrine.

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *