Un peu d’hygiène numérique : protection de la vie privée sur le net avec Genma, le compte-rendu !

Genma est venu samedi dernier à la bibliothèque. Qui est-il ? Que fait-il ? 

Genma est un libriste (entendre par là quelqu’un attaché aux valeurs éthiques véhiculées par le logiciel libre et la culture libre) et vulgarisateur dans le domaine du numérique.
Il a donné de nombreuses formations, conférences et ateliers destinés au grand public, à des libristes, à des journalistes ou à des geeks hacktivistes…il intervient très souvent dans les bibliothèques !

Genma est dans la place !

Genma est dans la place !

Ok, ok, mais pourquoi l’avoir invité ?

Parce que la sécurité des données, savoir où partent et comment on peut se servir des informations qu’on laisse sur le net est un enjeu crucial dans le monde numérique ! Et que malheureusement, tout le monde n’est pas forcément bien informé…ne vous êtes vous jamais retrouvé dans les situations suivantes ?

  • votre belle-mère vient chez vous et elle doit envoyer un mail en urgence. Vous lui prêtez votre ordinateur et vous l’entendez s’esclaffer devant vos dernières recherches confidentielles qui apparaissent sous forme de pop-ups et de pubs sur son écran.
  • vous découvrez sur votre ordinateur la véritable identité de la personne que vous avez rencontrée hier en soirée avec qui vous avez fait un selfie. Google vous propose de la taguer en vous donnant son prénom et son nom de famille. (Justine s’appelait en fait Arlette, quelle déception…)
  • vous allez vous marier et votre banquier vous refuse votre prêt au motif que vous allez divorcer dans 3 ans. What ? Votre nouvelle montre Apple vous joue des tours ; pendant que madame lit sur sa Kindle, Google sait que vous votre rendez-vous professionnel du mardi midi a lieu dans un hôtel dans lequel votre montre enregistre une augmentation de votre activité cardiaque en position horizontale…
"J'ai volé ton identifiant facebook, tes données sur ton portables et le mot de passe de ton compte mail...mais c'est cool, tu n'as rien à caché n'est ce pas ?"

« J’ai volé ton identifiant facebook, les données sur ton portable et le mot de passe de ton compte mail…mais c’est cool, tu n’as rien à cacher n’est ce pas ? »

Oh, moi, de toute façon, je ne mets rien de très personnel sur la toile…

Tant mieux ! Mais même avec ça, parfois, on peut savoir beaucoup de choses sur vous par le biais de petits mouchards, des logiciels espions qui récupèrent vos informations  ! Par exemple le bouton Like de Facebook : il permet à Facebook de savoir que vous avez visité ce site, même si vous n’avez pas cliqué sur ce bouton. Et ça marche aussi en étant déconnecté de Facebook…effrayant non ? Le but étant de vous imposer des publicités et autres produits découlant de vos données.

Argh ! Bon j’arrête Facebook ! Je suis sauvé ?

Pas vraiment…Internet est monopolisé par des géants qu’on appelle le « GAFAM » ( Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft). Grâce à leurs réseaux tentaculaires, ils peuvent très facilement reconstituer le profil très précis de votre identité, vos opinions politiques, vos goûts musicaux etc..

Je m’en fiche après tout je n’ai rien à cacher !

Edward Snowden

Edward Snowden

« Prétendre que votre droit à une sphère privée n’est pas important parce que vous n’avez rien à cacher revient à dire que la liberté d’expression n’est pas essentielle car vous n’avez rien à dire. ». C’est le lanceur d’alertes et activiste Edward Snowden qui a prononcé cette phrase. Libre à chacun de dire ce qu’il veut partager ou non comme information ; toutefois la protection à la vie privée est un droit qui peut être bien souvent oublié sur le net : il faut le faire respecter !

Je suis convaincu ! Comment je peux me protéger efficacement ?

Il faut faire un peu d’hygiène numérique ! Kézako ? Ce sont tout simplement des bonnes pratiques à avoir lorsque vous surfez sur le net pour éviter de laisser des traces et des données vous concernant et de maximiser la protection de votre vie personnelle. Par exemple vous pouvez :

  • Utiliser des mots de passes long, le mieux étant d’utiliser des phrases, et jamais le même mot de passe pour deux comptes (si vous avez trop de mot de passe, vous pouvez utiliser le logiciel Keepass )
  • Penser à utiliser des logiciels bloqueurs de pub (comme ublock, à préférer à adblock qui négocie de plus en plus avec des régies publicitaires pour laisser passer certains messages),
  • Privilégier un autre navigateur que Chrome qui envoie vos informations à Google. Firefox est plus respectueux de votre vie privée et permet d’utiliser de nombreux add-ons (extensions) qui protègent votre vie privée
  • Ghostery, et Noscript sont des bloqueurs de trackeurs publicitaires, pratiques pour ne pas être sollicité par des publicités intrusives !
  • Utiliser d’autres moteurs de recherche que Google : Duckduckgo , Framabee, tontonroger.org (métamoteur ), Qwant de Mozilla. Tout ce que l’on cherche sur Google est passé à la moulinette afin de traquer ce qu’on aime et avoir des données sur nos habitudes. Certes, les informations trouvées nous paraissent pertinentes. Mais il y a un prix à payer !

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter les conférences qu’il a donné dans le cadre du Numok, le festival numérique des bibliothèques de la Ville de Paris ou encore télécharger l’intervention de Genma ici !

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *