La rentrée du Club manga

Le club manga, c’est un moment où bibliothécaires et lecteurs peuvent parler de mangas et ça c’est le second samedi de chaque mois à 15h. Après une petite pause estivale, il a repris dans la joie et la bonne humeur ce samedi 13 septembre avec une séance consacrée aux Mordus du Manga et tout spécialement à la sélection 8-12 ans.

Les Mordus  c’est quoi ? Deux sélections,  8-12 ans et 13 et +, de 6 mangas parus dans l’année, pour lesquels vous pouvez voter jusqu’au mois de décembre. Shôjo, Seinen, Shonen, vous trouverez forcément une histoire pour vous. Les bibliothèques participantes en profitent pour proposer des activités  en lien avec les mangas et la culture japonaise. On vous attend d’ailleurs le 8 novembre pour un atelier Maki !

   

   

Hell’s Kitchen : Dogma, un démon lassé de dévorer les âmes orgueilleuses des brillants cuisiniers, décide de former Satoru, un garçon tout à fait ordinaire, à la grande cuisine. Pour cela il l’aide à intégrer une fameuse école de cuisine. Dogma n’est visible qu’aux yeux de Satoru, ce qui est pratique pour lui rendre la vie impossible et donne lieu à des situations hilarantes. Un manga très drôle, avec des personnages secondaires intéressants, qui promet plein de rebondissements !

Hanayamata : Vous connaissez le Yosakoï ? Découvrez cette danse traditionnelle japonaise avec Naru, l’héroïne réservée de ce manga. Une rencontre avec l’exubérante américaine Hana, la fera tourbillonner dans cet univers composé de yukata, naruko et autres accessoires. A deux, elles essayeront de monter un club dans leur lycée afin de nouer de nouvelles amitiés et de faire connaitre le Yosakoï. Une belle histoire d’amitié entre deux jeunes filles aux antipodes l’une de l’autre qui vous fera vivre de beaux moments de danse !

Hero Mask  : Au premier abord Shibuya n’a rien d’un héros : nouvel élève, il se retrouve malmené par des voyous. Heureusement Lilico, qui appartient au club des héros du lycée, enfile un masque et vole à son secours, armée seulement de son courage. Quand Shibuya découvre un masque qui lui donne des supers pouvoirs, il décide de rejoindre ce club pour apprendre tout ce qui fait l’âme d’un héros. Au programme : de l’action, des pouvoirs, des super-vilains et des minijupes !

Babysitters  : Après le décès de leurs parents, Ryuichi et son petit frère Kotaro sont recueillis par la directrice d’une académie, à condition que Ruichi gère la crèche accueillant les enfants des profs. Ryuichi se retrouve donc entouré d’une ribambelle de bambins tous plus Kawaii les uns que les autres. Son rôle de baby-sitter lui permettra de se faire de nouveaux amis et de créer des liens très particuliers avec les enfants et leurs parents. Impossible de ne pas craquer devant tous ces marmots !

Blue Spring Ride  : Futaba n’aime pas les garçons. Enfin … sauf Tanaka. Mais après un rendez-vous amoureux manqué, il disparait mystérieusement du collège. Quelques années plus tard, elle le retrouve au lycée mais tous les deux ont évolué, ils ne sont plus les mêmes. Seront-ils de nouveau amoureux ? Quel est le secret de Tanaka ? Ce qui pourrait sembler une simple bluette est aussi l’occasion de montrer à quel point il est difficile d’être une adolescente, que ce soit en amour ou en amitié.

Bullet Armors : Dans un monde où des machines, les Tremors, ont une volonté propre et sont en guerre contre les hommes, Ion, un jeune garçon, trouve un jour Bullet, un bras mécanique qui fera de lui un des Breeders. Ceux-ci étant exclus de la société, Bullet et lui devront donc compter sur leurs amis et être prudents pour retrouver le père du héros. Dépaysante, cette quête initiatique à l’atmosphère SF vous ravira grâce au dynamisme de ses combats !

Share

A.C.C.E.S. : des bébés et des livres

L’association Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations a été créée en 1982 par trois psychiatres et psychanalystes René Diatkine, Tony Lainé et Marie Bonnafé. Cette association travaille à amener le livre et la lecture auprès de jeunes enfants de 0 à 3 ans dans les quartiers défavorisés. Ses fondateurs ont beaucoup écrit sur les enfants dont l’incontournable Les livres c’est bon pour les bébés.

Tous les deux mois, des séminaires sont organisés à Paris avec des professionnels de l’enfance et de la lecture, auxquels j’assiste depuis février.

Pendant ces séminaires une animatrice explique dans quelle structure elle travaille et relate ses observations faites lors d’une ou plusieurs séances de lecture. Comme lors de nos BHLM, ce n’est pas une seule personne qui lit à 20 enfants, mais plutôt des moments où les enfants prennent des livres et vont vers les adultes pour se faire lire des histoires. Ce qui intéresse l’animatrice, c’est le comportement des enfants avec l’objet-livre ou pendant la lecture, et celui des parents s’ils participent. Marie Bonnafé, psychiatre et psychanalyste, nous explique ainsi l’importance de tel geste (si l’enfant pointe du doigt une des images, s’il lance le livre ou au contraire ne veut pas le lâcher…) ou de telle parole (si l’enfant essaye de répéter un mot…). Nous sommes ensuite  invités à prendre la parole. Lire la suite

Share