Un an et pas une ride (ou comment vous êtes tombés chez nous !)

Prévu depuis quelques temps, cet article récréatif et ludique nous permet  de faire le point après (plus ou moins) un an de bon et loyaux services de notre blog « Une médiathèque sur les rails ».

Qui êtes vous ? D’où venez vous ? Et comment êtes vous tombés (par hasard ?) chez nous ?
Ce qu’il faut dire en premier, c’est merci. merci pour vos 9 533 visites uniques (je suis sûr que ce chiffre aura doublé quand je publierai cet article…)

 

Concernant les 3 311 visites qui nous séparent des 12 842, l’équipe à été forcée de cliquer tous les jours sur la page.
Un travail de longue haleine qui porte ses fruits…

Lire la suite

Share

Faut qu’on vous raconte !

(bêtisier d’une préfig’) 

Faut vous dire en préambule qu’on ne vous dira pas tout. Ceci  nous intime la modération… Mais, alors que commence l’été et nos dernières semaines de préfiguration, il nous monte l’envie de vous faire partager nos fous rires, nos plantages, nos détournements. L’heure est au bilan !

On s’est écrit des petits mots 
  • Sur la fenêtre, avec le stylo rose que M nous a offert, l’un de nous a écrit : « il ne resterait pas un rail pour moi? ». L’allusion à notre environnement de chemins de fer est sans équivoque.

  • Au moment de faire et refaire nos cartons, l’idée a émergé de certains cerveaux pervers d’écrire dans chaque carton un mot qui servira à faire un grand cadavre exquis.  Des cartons de livres, on en a 500…. De quoi faire 🙂 On vous en reparlera…
  • A trop faire de cotes, on a perdu le sens des proportions, et M n’a plus su écrire… Voir ci-dessous la cote produite et celle qui aurait du être faite !

  • Et quand F est parti pour des activités syndicales à plein temps, on a organisé un piquet de grève en guise de pot de départ. Il y avait en réalité beaucoup d’affection dans cette banderole !

 

On s’est aménagé les choses pour nous rendre la vie plus belle
  • Nos derniers jours à Aubervilliers ont été émaillés de parties de ping-pong bien rythmées.

 

  • Nos premiers jours par contre, ont permis à F d’exprimer toute sa créativité en design et aménagement intérieur.

 


 

On a fait des commandes… et on s’est trompés !
  • Certaines nous ont tellement fait rire qu’on en a fait des posters qu’on a soigneusement déménagé à chaque fois.
  • erreurs d’acquisition pour ces jeux vidéo tout en anglais…

 

On a surveillé notre chantier 
  • On vous a parlé beaucoup déjà de notre 1/2 étage. Il a posé problème à d’autres que nous, et même notre ascenseur s’y perd : tout sera rétabli pour l’ouverture où seuls nos deux étages figureront.

On s’est lancé des défis 
  • M a voulu guider tout le monde dans Issy-les-Moulineaux. A cette occasion, on a pris la mesure de son sens de l’orientation. On la laissera quand même peut être nous guider encore, vu qu’après avoir fait errer longtemps, elle paie sa tournée 😉
  • On a fait cuire une galette des rois, tant et si bien qu’on a même pu en offrir une part aux pompiers venus par l’odeur alléchés .
  • On ne se souvient plus qui a eu l’idée de cette BHLM de l’extrême en plein mois de décembre, mais elle reste gravée dans la tête de ceux qui l’ont fait !

 

 

  • De tous les défis relevés, celui du jour où F fit danser A sur la musique prometteuse de Dirty Dancing reste le plus beau :  des photos existent !
Des déclarations ont été faites  et des cadeaux offerts 
  • Un matin,  C pousse la porte du bureau, se plante devant L et lui dit tout de go avoir rêvé qu’elles élevaient un enfant ensemble : la chose drôle de l’affaire, c’est la tête qu’a fait L face à cette annonce inattendue.
  • Nos anniversaires et Noël ont été l’occasion de s’offrir un pistolet à eau géant, 40 briquets (certains géants), une corde à linge utile pour toute circonstance, des trèfles qui poussent, un matériel à natation synchronisée, des bonbons, des glaces, des chouquettes, et des trucs orange.
… Et des phrases inventées sont devenues nos leitmotiv 
  • Pour nous, il n’y a aucun problème à évoquer la cinquième roue du carrosse, à se tirer les pattes dans le dos, ou à se planter le compas dans le nez. Aucun, vraiment.
  • Mais le plus beau, le sublime fut atteint avec “j’ai le cerveau qui clapote dans un baquet d’eau tiède” sorti un jour moite de brainstorming et qui fit exploser de rire tout l’openspace.
Share

La Question du jeudi #18

Mis en place sur notre page Facebook,  LA QUESTION DU JEUDI est notre rendez-vous hebdomadaire.
Toutes les semaines, nous vous proposerons une question (dont la réponse n’est pas forcément 42), qui vous permettra de découvrir l’envers du décor de la bibliothèque Václav Havel. Les réponses sont données sur notre blog pour le mardi suivant.

Retour sur notre dix-huitième question.
Lire la suite

Share

La Question du jeudi #16

Mis en place sur notre page Facebook,  LA QUESTION DU JEUDI est notre rendez-vous hebdomadaire.
Toutes les semaines, nous vous proposerons une question (dont la réponse n’est pas forcément 42), qui vous permettra de découvrir l’envers du décor de la bibliothèque Václav Havel. Les réponses sont données sur notre blog pour le mardi suivant.

Retour sur notre seizième question.

Lire la suite

Share

Question du jeudi #14

Mis en place sur notre page Facebook,  LA QUESTION DU JEUDI est notre rendez-vous hebdomadaire.
Toutes les semaines, nous vous proposerons une question (dont la réponse n’est pas forcément 42), qui vous permettra de découvrir l’envers du décor de la bibliothèque Václav Havel. Les réponses sont données sur notre blog pour le mardi suivant.

Retour sur notre quatorzième question ( Et oui déjà…) Lire la suite

Share

La question du Jeudi #8

Mis en place sur notre page Facebook,  LA QUESTION DU JEUDI est notre nouveau rendez-vous hebdomadaire.
Toutes les semaines, nous vous proposerons une question (dont la réponse n’est pas forcément 42), qui vous permettra de découvrir l’envers du décor de la bibliothèque Václav Havel. Les réponses sont données sur notre blog pour le mardi suivant.

Retour sur notre huitième question.

Lire la suite

Share

La Question du jeudi #5

(et non pas 6 : on s’est trompé sur Facebook)

 

Mis en place sur notre page Facebook,  LA QUESTION DU JEUDI est notre nouveau rendez-vous hebdomadaire.
Toutes les semaines, nous vous proposerons une question (dont la réponse n’est pas forcément 42), qui vous permettra de découvrir l’envers du décor de la bibliothèque Václav Havel. Les réponses sont données sur notre blog pour le mardi suivant.

Retour sur notre cinquième question.

© Andrew Dunn

Lire la suite

Share

La Question du jeudi #4

Mis en place sur notre page Facebook,  LA QUESTION DU JEUDI est notre nouveau rendez-vous hebdomadaire.
Toutes les semaines, nous vous proposerons une question (dont la réponse n’est pas forcément 42), qui vous permettra de découvrir l’envers du décor de la bibliothèque Václav Havel. Les réponses sont données sur notre blog pour le mardi suivant.

Retour et détails sur notre quatrième question.

Lire la suite

Share

Retour sur investissement ?

Y a pas à dire, les jeux vidéo sont à la mode dans la petite sphère des bibliothécaires ! Alors même qu’on en est encore qu’au stade des déclarations d’intention, on nous sollicite pour présenter notre projet. Puisqu’on a été le faire à Reims ou Villeurbanne, on peut aussi en causer ici 😉

Ce projet  a commencé à se dessiner au fond d’une petite salle au dernier étage d’une bibliothèque du 5e arrondissement, un moche mois de juillet 2011.

 

Lire la suite

Share

Impressions de chantier

Visiter un chantier, c’est commencer par l’étape obligée du casque, sésame indispensable. Pourtant son utilité reste à prouver vu que le chef de chantier fait la moitié de la visite avec le sien sous le bras. Cela dit, cela permet de faire des photos qu’on espère n’être jamais diffusées… Après bain de boue obligatoire, car la visite s’effectue au mois d’octobre et que personne n’a eu l’idée de mettre un pont de planches sur les 30m qui séparent la rue de l’entrée de la bibliothèque.

Lire la suite

Share

La section Jeux vidéo, c’est qui ? Pourquoi ?

A la bibliothèque Václav Havel, il y a une section jeux vidéo. Improbable, impensable et incroyable. Comment choisissons-nous nos jeux ? Pourquoi un type de consoles plutôt qu’un autre ? Qui se cache derrière le masque ? Devra-t-on chuchoter en jouant ? Toutes ces questions que vous pouvez vous poser et qui vous empêchent de dormir la nuit ne méritent-elles pas des réponses ? Quelles sont les raisons qui nous poussent à proposer ce service ? Les points qui suivent vous détaillent notre conception du service que nous vous proposerons.

Bienvenue dans notre univers, celui des pixels, des « frags », du « skill », du plaisir et du partage avant tout.

Lire la suite

Share

Première visite de chantier

Jeudi dernier, toute l’équipe de la bibliothèque a pris le métro, façon sortie scolaire, pour se rendre sur le chantier. Casques en place, nous avons enfin pu passer la palissade et découvrir de visu nos futurs locaux.

Les cloisons étant posées, nous avons pu nous rendre compte des volumes. Car la nouveauté, c’est la troisième dimension ! Après avoir étudié les plans à la loupe depuis des mois, nous découvrons les verticales, les grandes fenêtres basses du premier étage, et la forme en shed du deuxième. Et ce qui se différenciait peu sur les plans (« Mais non ! C’est le plan du deuxième que tu regardes, pas celui du premier ! ») se révèle correspondre à deux ambiances bien différentes, déjà perceptibles dans le bâtiment en travaux.

Premier étage

Deuxième étage

 

Nous étions accompagnés de deux architectes de l’agence Jourda, qui ont patiemment répondu à nos nombreuses questions, et nous ont expliqué toute la technicité de ce projet à l’impact écologique réduit.

La description du projet par Françoise-Hélène Jourda, interviewée dans le cadre de l’exposition Architecture=Durable au Pavillon de l’Arsenal.

 

Découvrez plus de photos du chantier sur notre page facebook et le côté obscur de la visite.

Share

Une médiathèque dans une halle

Au début, la halle Pajol (où s’installera la médiathèque Václav Havel) c’était comme ça :

 

Une halle métallique construite en 1926  le long des voies ferrées de la gare de l’est entre La Chapelle et Marx Dormoy et qui servait d’entrepôt à la SNCF. (140 x 40 m, 10 travées.)

De cette halle, seules les armatures en acier ont été conservées et en ce moment, le chantier ressemble à ça :

 

 

Dans cette halle, il y aura à son extrémité la future bibliothèque, mais aussi une auberge de jeunesse, une salle de spectacle, un jardin couvert et au dessus, un toit photovoltaïque (le plus grand de Paris). Plus largement la bibliothèque s’insère dans la ZAC Pajol, où se trouvent le collège Aimé Césaire, une entreprise, un gymnase et bientôt un IUT, c’est donc tout le quartier qui est en réhabilitation.

D’ici l’été 2013, ça devrait donc ressembler à ça :

Toute l’équipe est impatiente de voir le résultat !

Plus d’infos

Share