Chapelle sur Rails, le concours photo

Amateurs-trices de photographie, de quartier, de Chapelle, de balades, de concours, d’été, de rails, d’Histoire, et de balade-estivale-pour-le-concours-photo-dans-la-Chapelle-sur-le-thème-de-l’Histoire-du-rail-dans-le-quartier:

Participez cet été à notre concours photo sur le thème de l’histoire ferroviaire de la Chapelle.

photo

Lire la suite

Share

Wikipédia à la bibliothèque, ou comment la Chapelle s’est vue dédier un éditathon (tonton).

Peut-être avez-vous croisé, il y a une dizaine de jours, au hasard de pérégrinations dans votre cher quartier, de drôles de touristes, qui équipés d’appareils photos avec des objectifs de trois mètres de long, qui badgés au pseudo Rogerdu80, qui parlant une novlangue séduisante et mystérieuse… Chers lecteurs, nous sommes à même de vous informer que vous avez croisé des wikipédiens !

Wikipedia tenait en effet chez nos voisins de l’auberge de jeunesse sa première convention annuelle francophone, les 20 et 21 août derniers.

Ce fut pour nous l’occasion (et quelle occasion) d’une part de rencontrer l’équipe de Wikimedia France, et d’autre part, grâce à leur aide, de mettre en place un éditathon sur deux jours à la bibliothèque. Un édiQUOI?! De QUOI?! A la QUOI?! Retour sur deux jours  qui ont changé l’Histoire.

A la Chapêêêêêêêêêêêlleuh

Lire la suite

Share

Chapelle Numérique, ou l’Histoire de la Chapelle à portée de clic

CHAPNUMLOGO

Vous n’avez pas été sans remarquer, chers lecteurs, l’apparition au premier étage de la bibliothèque d’un étrange panonceau qui matérialise l’avènement de la Chapelle numérique.

Vous ne vous êtes probablement pas demandé de quoi il s’agit. La raison d’être de cet article est, cher lecteur, de répondre à votre manque criant de curiosité intellectuelle.

La Chapelle numérique est un fonds quartier.

Que dis-je! C’est une démarche philosophique. Un mode de vie ! Presque une religion. C’est la collecte et la mise en commun de ressources numérisées, libres de droits parce qu’elles sont tombées dans le domaine public ou parce que leurs auteurs en ont autorisé le partage.

La Chapelle numérique tente de rendre justice à un quartier qui présente plus de facettes que ne pourront jamais en compter toutes les boules du même nom. Ces collections numériques se doublent d’une collection physique, qui pour le moment vous abasourdira certainement plus par sa qualité que par son volume, et que vous pouvez retrouver précisément en dessous de l’étrange panonceau susmentionné, au premier étage de la bibliothèque.

Rapide tour d’horizon d’un fonds qui poursuit son irrésistible progression à l’instant même où vous lisez ces lignes.

Lire la suite

Share