A dos de baleine, on surf sur le sable

Notre chère Adèle a fait un stage de deux semaine à la bibliothèque et a décidé (contrainte par la force) de partager ces coups de cœurs manga du mois de juillet à travers deux articles :

Du sable partout, à perte de vue, tel est le décor dans lequel nous entraîne Abi Umeda dans son œuvre Les Enfants de la Baleine (vous ne l’aurez pas deviné…).

Afficher l'image d'origine

A la surface de ces gigantesques océans de sable vogue la « Baleine de glaise », imposant navire où vit Chakuro, un jeune scribe, doté comme nombre de ses compagnons du samia, un pouvoir naissant des émotions, raison pour laquelle l’expression vive des sentiments semble proscrite sur le navire. Lire la suite

Share

C’est qui ton nouvel ami ?

Notre chère Adèle a fait un stage de deux semaine à la bibliothèque et a décidé (contrainte par la force) de partager ces coups de cœurs manga du mois de juillet à travers deux articles :

Vous êtes-vous déjà demandé quoi faire durant les cours ? Séki, lui a la solution ! Eh oui, Takuma Morishige se plaît à lui trouver des occupations toutes plus farfelues les unes que les autres…. Au grand dam de sa voisine, Rumi, qui aimerait pouvoir suivre les cours sans être distraite !

Afficher l'image d'origine Lire la suite

Share

SHIGERU MIZUKI

Le 30 Novembre dernier, Shigeru Mizuki nous quittait à 93 ans après une vie et une carrière bien remplies. Le club manga a donc décidé de revenir sur cet incontournable de l’histoire du manga autour de deux œuvres présentes dans notre fonds.

NonNonBâ (Nonnonbâ to ore)

Inspirée des souvenirs d’enfance de l’auteur, NonNonBâ nous narre le quotidien d’un jeune garçon dans le Japon rural d’avant-guerre, et la relation qu’il développe avec sa gouvernante, une vieille dame connue sous le nom de Nonnonbâ. Celle-ci lui fera découvrir le monde fascinant des yôkai, petits monstres et fantômes peuplant les légendes japonaises depuis des siècles…

Sensible et plein d’humour (malgré le tragique de certaines situations), cet album primé à Angoulême est une intéressante porte d’entrée vers un Japon aujourd’hui quasiment disparu, qui a nourri l’inspiration et l’univers intime de son auteur. Un récit fantastique autant qu’initiatique, qui séduira autant les fans de Shigeru Mizuki que les novices désirant découvrir son œuvre

.

Disponible ici.

Kitarô le repoussant.

Kitarô, enfant-zombie aux pouvoirs mystérieux, affronte au cours de nombreuses aventures les plus terribles représentants du monde des yôkai… ce qui ne l’empêche pas de se faire aussi de nombreux amis parmi eux !

Connue au japon sous le nom de GeGeGe no Kitarô, cette série créée par Shigeru Mizuki en 1959 est celle qui a fait de son auteur une véritable star du monde du manga. Aujourd’hui encore, de nombreux dessins animés, jeux, jouets sont créés à l’effigie de notre héros, et à Sakaiminato, où l’auteur a passé la majorité de sa vie, une rue entière a été décorée de statues de bronze représentant ses yôkai et autres héros. Très vivant et inventif, doté d’une narration parfois « foutraque » qui ajoute au charme de l’oeuvre plus qu’elle ne gêne la lecture (les yôkai n’étant pas à proprement parler les représentants de l’ordre et de la discipline…), Kitarô le Repoussant est un classique incontournable de l’histoire de la bande dessinée japonaise.

Image de prévisualisation YouTube

Le générique de la première série animée (1968), devenu un classique du genre et repris à quasiment chaque nouvelle adaptation de l’œuvre…

Disponible ici.

Nous espérons que ce petit aperçu vous donnera l’envie de découvrir davantage l’œuvre de cet auteur hors du commun, dont voici la liste des titres présents dans l’ensemble du réseau des médiathèques de Paris :

Vie de Mizuki : autobiographie de l’auteur, de son enfance à sa carrière de mangaka en passant par ses difficiles années de guerre…

Disponible ici.

Opération Mort : récit inspiré de l’expérience de Mizuki, vétéran de la guerre du Pacifique dans laquelle il perdit un bras…

Disponible ici.

Hitler : une biographie du personnage historique.

Disponible ici.

3 rue des Mystères : un recueil d’histoires courtes en deux tomes autour des yôkai.

Disponible ici.

Mon copain le kappa/Kappa et compagnie/Moi, la mort et kappa : série en trois tomes racontant l’amitié qui se développe entre petit garçon et un kappa, célèbre yôkai vivant dans les lacs et les rivières.

Disponible ici.

Micmac aux enfers : sorte de version parallèle de Kitarô, parue dans la célèbre revue pour adultes Garô, dans laquelle beaucoup de grands mangakas ont fait leurs débuts ou ont expérimenté une nouvelle approche de leur média.

Disponible ici.

Yôkai, dictionnaire des monstres japonais : comme son nom l’indique, le B A-BA pour tout savoir sur ces créatures mystérieuses…

Disponible ici.

Share

Les mordus du manga sélection 8/12 ans.

Ils sont 6 et ils vont vous surprendre. Vous allez rire, frémir, bondir et plein de choses en -ir, mais surtout LIRE. Car oui, ils reviennent ! Les MORDUS DU MANGA nananananaaaaa (imaginez une chanson bien stylée, genre ça). Vous avez surement assisté au club manga du samedi 12 septembre, et si ce n’est pas le cas, c’est comme le spoil, c’est mal – on pense à toi Olivier – mais surtout, si ce n’est pas le cas, séance de rattrapage sur le blog avec la présentation ci-dessous de la sélection 8-12 ans.

N’oubliez pas : après vos lectures, minimum 3 sur les 6 titres proposés, votez dans l’urne à côté de la sélection, il y aura sûrement un petit cadeau pour vous à la fête de clôture 😉

Inséparables (série terminée en 12 tomes)

Lire la suite

Share

La Magie du club Manga !

Esprit, es-tu là ? Au club manga de janvier dernier (oui, on a été possédé par le fantôme de Dédé Bordé !), aucune trace de fantômes et autres ectoplasmes ! En revanche, on a eu le plaisir de vous retrouver nombreux. Vous l’aurez compris, le thème de cette séance était la Magie et les Esprits. BOUUUUUH !

magie

Lire la suite

Share

Les dernières agapes du club des lecteurs en 2014

On s’attable, il est 10h30. Une profusion de livres et de gâteaux en partage.

Amuse-gueules

délices

Sylvie commence avec des amuse-gueules fondants et pétillants sur la langue. De quoi nous mettre en appétit. Il s’agit des Délices de Lucy Knisley, autobiographie culinaire d’une newyorkaise aux parents fins gourmets. On suit tout son apprentissage de la cuisine de ses premiers cookies à la délicatesse extrême de la cuisine japonaise, à ses crises assumées de malbouffe. Le dessin est rond, coloré, acidulé.

Lire la suite

Share

Moi ?! Je suis stagiaire.[Jour 4]

Le bureau de Mélanie que l’on m’a prêté pour mon stage

Aujourd’hui, j’ai aussi commencé à 10h. Le vendredi matin, c’est le grand rangement et les stagiaires doivent s’y mettre aussi ! J’ai rangé au premier étage avec Marie et Lisa, bibliothécaires de la bibliothèque Václav Havel et une autre stagiaire, Ketsia. J’ai rangé une partie des bandes dessinés en série, une autre des bandes dessinées one-shot et les mangas +12. Après, j’ai fait une petite pause manga : relecture du manga MairunoVich. Lire la suite

Share

Yare yare daze ! Un été 18+ avec le Club manga ! Junji Itô !

L’été au Japon est la saison des fantômes et des histoires qui font peur. Pour fêter ça, le club manga se fait une joie de vous présenter un grand auteur du manga d’épouvante : Junji Itô !

 

  Lire la suite

Share

Yare yare daze ! L’été manga +18 devient l’été +12 et attention ! Ichiiiiii c’est The killer !

   Ichi the killer, donc, un titre limpide pour qui comprend la langue de Shakespeare. Ichi tue, et même beaucoup, et même assez salement. En deux maux comme en cent démembrements : c’est assez violent mais…

(Voilà je ne l’aurais pas mieux dit)

(Voilà je ne l’aurais pas mieux dit)

Lire la suite

Share

Yare yare daze ! Un été 18+ avec le Club manga !

(Attention, certains propos et images de cet article sont susceptibles de heurter un public non-averti !)

A quoi servent les vacances d’été sinon à être consacrées à la lecture de mangas ? En attendant la rentrée, le Club manga est heureux de vous présenter :

 

DETROIT METAL CITY

  Lire la suite

Share