Le festival Numok à la bib’ Havel : demandez le programme !

Le Numok, c’est quoi ?

C’est le festival numériques des bibliothèques de la ville de Paris, pardi ! Et c’est la seconde édition, et ouais !

Numok  proposera à tous, petits ou grands, novices ou hyperconnectés, de venir bidouiller, s’amuser et se laisser surprendre ! Qu’est-ce qu’on vous propose chez nous ? Voilà le programme !

Atelier découverte et création de jeux de société

Dans le cadre du festival NUMOK, Dcalk propose trois temps sur 3 jours pour découvrir le jeu de société autrement.

501a19378ebd152ada11ba1d332c590b

DCALK, notre partenaire pour le Numok !

Le mardi 18 octobre à 17h30 on vous proposera de faire un petit tour du côté de l’historique des dispositifs de partage de ressources nomades existants, en lien avec le domaine du jeu : DeadDrop, Geocache… mais également d’aborder la question de comment partager ces contenus de manière libre : licences ouvertes et libres, contenus open-source.

Ce qui nous amènera tout naturellement à vous introduire au projet Ludobox : la ludothèque numérique, porté par l’association depuis maintenant plus d’un an. Inspiré des projets Piratebox et Bibliobox, ce dispositif permet de partager et d’échanger des ressources concernant le jeux de société : jeux en print & play (j’imprime, je joue), ressources bibliographiques, pièces imprimables ou réalisables avec une imprimante 3D ou découpeuse laser, tutoriel de création… Un temps sera prévu pour ceux qui le souhaitent pour tester et jouer avec les jeux contenus dans la Ludobox.

Capture

Création d’un jeu de société avec des pièces en 3D !

Les journées du mercredi et jeudi seront consacrées de 15h à 19h à la création de jeux. Les habitant(e)s du quartier et les curieux(ses) sont invité(e)s à créer un ou plusieurs jeux sur une thématique propre au quartier Marx Dormoy. Pas besoin d’être spécialiste du jeu, Dcalk vous propose sur ces deux jours tous les outils nécessaires pour vous glisser dans la peau d’un créateur(atrice) professionnel(le) de jeux de société.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Atelier Friispray

Samedi 15 octobre à 16h

Vous qui avez toujours voulu tagger sans jamais oser, venez vous éclater virtuellement. A l’aide d’une bombe LED et d’un vidéoprojecteur, dessinez comme vous voulez ! A pratiquer seul ou en famille !

friispray2

Vandale du numérique !

Après une séance d’initiation au graffiti à 14h avec Seth One, place au numérique avec Friispray, un logiciel de graff numérique sur écran géant !

Entrée libre dans la limite des 12 places disponibles

Atelier aurasma et cie

Samedi 29 octobre à 10h30

Réalisation de critiques littéraires en réalité augmentée ou sous une autre forme autour de la Voie des indés ! Grâce à l’application Aurasma, votre texte prend vie et s’anime sous vos yeux.

cq5dam_web_1280_1280

Tadam, magie !

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Etre youtubeur, c’est quoi ?

Samedi 29 octobre à 19h à l’auberge de jeunesse Yves Robert, à côté de la bibliothèque.

Comment est-ce qu’on devient un youtubeur ? Comment faire si moi aussi je veux devenir youtubeur ?

Des questions que beaucoup de personnes se posent ! Pour y répondre, plusieurs vidéastes/youtubeurs  nous présenteront leurs parcours, leurs activités et les problématiques liées à leur passion. Avec :

Image de prévisualisation YouTube

Naya, chroniqueuse société, culture, livre, cinéma et série et membre du collectif the Nerdies factory.

Image de prévisualisation YouTube

Mr Méa, youtubeur jeux vidéo, BD et comics, également intéressé par les questions d’adaptation films/jeux vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

Dorian, anciennement co-auteur, co-présentateur du 3615 Usul et auteur présentateur de « Merci Dorian, traitant de sujets autour du monde du jeu vidéo.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Le Numok, c’est plus de 200 animations gratuites dans une quarantaine de bibliothèques ! Si vous voulez plus de renseignements, allez sur le site https://bibliotheques.paris.fr/Numok/

Share

Un peu d’hygiène numérique : protection de la vie privée sur le net avec Genma, le compte-rendu !

Genma est venu samedi dernier à la bibliothèque. Qui est-il ? Que fait-il ? 

Genma est un libriste (entendre par là quelqu’un attaché aux valeurs éthiques véhiculées par le logiciel libre et la culture libre) et vulgarisateur dans le domaine du numérique.
Il a donné de nombreuses formations, conférences et ateliers destinés au grand public, à des libristes, à des journalistes ou à des geeks hacktivistes…il intervient très souvent dans les bibliothèques !

Genma est dans la place !

Genma est dans la place !

Ok, ok, mais pourquoi l’avoir invité ?

Parce que la sécurité des données, savoir où partent et comment on peut se servir des informations qu’on laisse sur le net est un enjeu crucial dans le monde numérique ! Et que malheureusement, tout le monde n’est pas forcément bien informé…ne vous êtes vous jamais retrouvé dans les situations suivantes ?

  • votre belle-mère vient chez vous et elle doit envoyer un mail en urgence. Vous lui prêtez votre ordinateur et vous l’entendez s’esclaffer devant vos dernières recherches confidentielles qui apparaissent sous forme de pop-ups et de pubs sur son écran.
  • vous découvrez sur votre ordinateur la véritable identité de la personne que vous avez rencontrée hier en soirée avec qui vous avez fait un selfie. Google vous propose de la taguer en vous donnant son prénom et son nom de famille. (Justine s’appelait en fait Arlette, quelle déception…)
  • vous allez vous marier et votre banquier vous refuse votre prêt au motif que vous allez divorcer dans 3 ans. What ? Votre nouvelle montre Apple vous joue des tours ; pendant que madame lit sur sa Kindle, Google sait que vous votre rendez-vous professionnel du mardi midi a lieu dans un hôtel dans lequel votre montre enregistre une augmentation de votre activité cardiaque en position horizontale…
"J'ai volé ton identifiant facebook, tes données sur ton portables et le mot de passe de ton compte mail...mais c'est cool, tu n'as rien à caché n'est ce pas ?"

« J’ai volé ton identifiant facebook, les données sur ton portable et le mot de passe de ton compte mail…mais c’est cool, tu n’as rien à cacher n’est ce pas ? »

Oh, moi, de toute façon, je ne mets rien de très personnel sur la toile…

Tant mieux ! Mais même avec ça, parfois, on peut savoir beaucoup de choses sur vous par le biais de petits mouchards, des logiciels espions qui récupèrent vos informations  ! Par exemple le bouton Like de Facebook : il permet à Facebook de savoir que vous avez visité ce site, même si vous n’avez pas cliqué sur ce bouton. Et ça marche aussi en étant déconnecté de Facebook…effrayant non ? Le but étant de vous imposer des publicités et autres produits découlant de vos données.

Argh ! Bon j’arrête Facebook ! Je suis sauvé ?

Pas vraiment…Internet est monopolisé par des géants qu’on appelle le « GAFAM » ( Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft). Grâce à leurs réseaux tentaculaires, ils peuvent très facilement reconstituer le profil très précis de votre identité, vos opinions politiques, vos goûts musicaux etc..

Je m’en fiche après tout je n’ai rien à cacher !

Edward Snowden

Edward Snowden

« Prétendre que votre droit à une sphère privée n’est pas important parce que vous n’avez rien à cacher revient à dire que la liberté d’expression n’est pas essentielle car vous n’avez rien à dire. ». C’est le lanceur d’alertes et activiste Edward Snowden qui a prononcé cette phrase. Libre à chacun de dire ce qu’il veut partager ou non comme information ; toutefois la protection à la vie privée est un droit qui peut être bien souvent oublié sur le net : il faut le faire respecter !

Je suis convaincu ! Comment je peux me protéger efficacement ?

Il faut faire un peu d’hygiène numérique ! Kézako ? Ce sont tout simplement des bonnes pratiques à avoir lorsque vous surfez sur le net pour éviter de laisser des traces et des données vous concernant et de maximiser la protection de votre vie personnelle. Par exemple vous pouvez :

  • Utiliser des mots de passes long, le mieux étant d’utiliser des phrases, et jamais le même mot de passe pour deux comptes (si vous avez trop de mot de passe, vous pouvez utiliser le logiciel Keepass )
  • Penser à utiliser des logiciels bloqueurs de pub (comme ublock, à préférer à adblock qui négocie de plus en plus avec des régies publicitaires pour laisser passer certains messages),
  • Privilégier un autre navigateur que Chrome qui envoie vos informations à Google. Firefox est plus respectueux de votre vie privée et permet d’utiliser de nombreux add-ons (extensions) qui protègent votre vie privée
  • Ghostery, et Noscript sont des bloqueurs de trackeurs publicitaires, pratiques pour ne pas être sollicité par des publicités intrusives !
  • Utiliser d’autres moteurs de recherche que Google : Duckduckgo , Framabee, tontonroger.org (métamoteur ), Qwant de Mozilla. Tout ce que l’on cherche sur Google est passé à la moulinette afin de traquer ce qu’on aime et avoir des données sur nos habitudes. Certes, les informations trouvées nous paraissent pertinentes. Mais il y a un prix à payer !

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter les conférences qu’il a donné dans le cadre du Numok, le festival numérique des bibliothèques de la Ville de Paris ou encore télécharger l’intervention de Genma ici !

 

Share

Cultures urbaines : demandez le programme !

« Ambiance scandale, danse de vandales
Sent d’où vient la chaleur
Gloire à l’art de rue
DJ, Breaker, Bboy, Graffeur, Beatbox
Jusqu’au bout art de rue !  » Fonky family – Art de Rue

Cultures urbaines, Kézako ?

entrée

Des graffitis partout dans l’quartier !

Tout commence dans les années 80. Inspiré par les States, de par sa mixité sociale et sa densité, le quartier de la Chapelle devient un important foyer de cultures urbaines : Graffiti, Rap, Slam, Hip-hop, Human beatbox, Danses urbaines, Street art,  les disciplines sont nombreuses !

La rue devient à la fois le lieu d’expression et la source d’expression des artistes de ses différentes disciplines : pas. Les valeurs ? Respect, partage et échange. Pas de séparation avec le public qu’ils touchent, le contact est direct et authentique.

L’objectif de notre cycle est de faire découvrir un éventail de toutes ces disciplines qui font parties de l’identité de notre quartier et même de les pratiquer. Qui sait, il y a peut être une Bgirl ou un Bboy qui sommeille en vous !

Image de prévisualisation YouTube

 

Démonstration et initiation Glisse

Samedi 17 septembre à 15h30

skate

Paris18 en force ! Les skaters sont dans la place !

Venez découvrir le monde de la glisse avec l’Espace Glisse Paris 18, le plus grand skate park couvert en France dédié au roller, au skate, au BMX et à la trottinette.

 

Balade Street art

Samedi 24 septembre à 15h30

Parcours

Kashink et Vhils

Vous ne voyez pas la différence entre un graff et les dessins de votre petit cousin ? Entre un blaze et un tag ? Vous avez envie de connaître un peu les spots street art du quartier ?

Venez vous balader avec nous pour vous initier au genre à travers les œuvres du quartier La Chapelle !

 

Initiation au Parkour

Samedi 1er octobre à 15h30

parkour

YOLO !!! Yamakasi style !

Le parkour est une activité physique qui se pratique dans un milieu urbain et qui consiste à franchir des obstacles grâce à la course, le saut, l’escalade, etc. L’association Parkour Paris vous proposera une initiation à ce sport extrême !

Dans la limite des douze places disponibles, à partir de 10 ans

 

La Naissance du hip-hop en France

Rencontre avec Vincent Piolet

Samedi 8 octobre à 15h30

regarde-ta-jeunesse-dans-les-yeux

Rap commercial, rap conscient, rap gangsta ou rap hardcore… Tout le monde connait aujourd’hui ce style musical. Parfois cliché et dans tous les cas assimilé aux habitants des « quartiers ». Vincent Piolet nous ramène 40 ans en arrière, date à laquelle des « frenchies » découvrent le Hip-Hop d’Ice T et les block party d’Africa Bambaataa aux États-Unis. Commence l’odyssée alors du rap en France. Un seul mot d’ordre pour cette rencontre « Peace, love, unity and having fun » !

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Ateliers Graff

Samedi 15 octobre à 14h

Seth One

Seth One

Avec l’artiste Seth One : initiation au graffiti sur papier

puis sur le logiciel Friispray !

Samedi 22 octobre à 13h

Toujours avec Seth One, réalisation d’une œuvre collective sur toile !

 

Initiation au human Beatbox

Samedi 5 novembre à 14h

human beatbox

L’école du micro d’argent

Le Human Beatbox consiste à imiter des instruments de musique, principalement les percussions grâce à sa voix. Cet art vocal existe dans de nombreux pays et se pratique à cappella.

Paul Vignes qui organise des Jam Session Beatbox au centre Barbara Fleury Goutte d’or proposera une démonstration suivie d’une initiation à cette performance.

Atelier adressé aux personnes entre 10 et 25 ans

 

Tournoi Just Dance et Sing Star spécial Hip-Hop !

Samedi 5 novembre à 16h

hip hop dance

Venez danser, chanter et bouger au rythme des sons rap, hip hop et funk !

Sur inscription, à partir de 8 ans

That’s all, folks ! Et retrouvez toutes nos animations et ateliers dans Que faire à Paris !

Share