Le nouveau cru des mots nouvellement entrés dans les dictionnaires en 2014, qui l’eût dit?

Cédant à la bien-pensance, j’ai acheté un smartphone low-cost afin que je puisse texter tout le temps à mes admiratrices. J’ai donc enfilé mon plus beau collant et ma plus belle veste de velours côtelé, qui est le vêtement le plus transgénérationnel qui soit et le plus utilisé dans l’interprofession des écrivains comme moi. Je décide d’ouvrir mon génie à l’itinérance et d’écrire dans la rue pour libérer ma créativité. Grâce à la puissance de mon inspiration et de la 4G, je vais faire de ma balade un micro-blog à succès.

Je descends. Paf, en bas de chez moi, je rencontre un graffeur au travail. Je lui parle des poubelles jaunes, il me parle des siennes, de mon travail, du sien, de mon chien, du sien, puis il me dit dans son langage fleuri : « T’es hénaurme, toi avec tes bas-culottesIl faut en faire des caisses mon pote avec ton téléphone si tu veux être un jour palmé à Cannes. Va voir mon ami Chacarron un patenteux hors pair. » Je le remercie et réfléchit. À quoi bon le génie ? César ou rien ! Je veux être goncourable et quitter à jamais le sort des traîneux. Et pour clasher avec mon ancienne identité et être le plus modeux des écrivains, je vais donc voir l’ami en question deux pas plus loin, au niveau de la poubelle verte, et lui confie mon téléphone. Il part dans l’arrière-cour et se met à le bourrasser bruyamment  et il revient tout souriant : « je te l’ai customisé avec des LED toutes cheloues qui clignotent dès que passe une bombasse, car pour être un vrai kéké, il te faut plaire aussi aux nanas ! Paie-moi maintenant mon choupinet. » Je lui tends mon portefeuille, il me rend un ticket de métro usagé, me disant qu’il est plein de PCB. Et moi le cœur et la poche allégés, je vous agende l’année prochaine pour les nouvelles entrées dans le dictionnaire, ce qui laisse le temps à Chacarron d’enrichir son vocabulaire et de découvrir les consonnes.

Clément

Share

Petite ode aux mots nouveaux entrés dans le dictionnaire Robert depuis 2009

Spectators watching Brazil national football team train at Dobsonville Stadium 2010-06-03 4

Vuvuzuela

Reclus dans mon écohabitat déconstructiviste, bien à l’abri des secoués[1] utilisant leur ordiphone aussi discrètement que les vuvuzelas lors de la coupe du monde de football, moi votre chaouch de la langue de Molière , je vais enfin pouvoir m’adonner à la sérendipité et élever au rang d’art le scrap-booking des mots que je récolte ici et là et que je mets dans mon dictionnaire personnel.

Smoothie

Dans mon Robert intime, il n’y a pas beaucoup de place pour la bientraitance. Par exemple je m’élève contre les métrosexuels, ces geeks bling-bling et ces cacous plein de peps qui font tourner la tête aux cougars et aux cagoles. Ces types-là boulèguent tant et tant qu’ils en arrivent à ne manger qu’un burrito, une bruschetta, au pire une guédille quand leur vaine suractivité chronophage le leur permet. Lire la suite

Share