Notre objectif : vous préparer à la rentrée littéraire !

Souvenez-vous : l’an dernier arrivaient dans les libraires plus de 646 romans, environ 200 romans étrangers traduits et 400 romans français. Cette année, on nous en annonce un peu moins : 555 romans français et étrangers. Même si pour la troisième année consécutive ces chiffres sont en baisse, du point de vue du lecteur cela ressemble toujours à une montagne colossale !

Aussi nous vous proposons de mettre en place des stratégies pour définir votre angle d’approche que vous choisissiez d’en lire le plus possible ou de ne lire que « le meilleur du meilleur » : de quelle manière allez-vous vous y prendre ?… Je dois avouer que nous nous posons à peu près les mêmes questions lorsque nous devons décider quels romans nous achèterons…

La première étape est de faire le test qui vous permettra de savoir quel lecteur vous êtes. Vous pourrez ensuite lire la stratégie que nous vous proposons pour faire face à la rentrée littéraire en fonction de votre profil.

Lien vers le test « quel lecteur êtes-vous? »

Nos conseils pour la rentrée littéraire, si vous avez : Lire la suite

Share

Retour sur investissement ?

Y a pas à dire, les jeux vidéo sont à la mode dans la petite sphère des bibliothécaires ! Alors même qu’on en est encore qu’au stade des déclarations d’intention, on nous sollicite pour présenter notre projet. Puisqu’on a été le faire à Reims ou Villeurbanne, on peut aussi en causer ici 😉

Ce projet  a commencé à se dessiner au fond d’une petite salle au dernier étage d’une bibliothèque du 5e arrondissement, un moche mois de juillet 2011.

 

Lire la suite

Share

« Evil is back ! » La saga Diablo – 3

Après nos chroniques précédentes (1 et 2), il est temps de parler concrètement de Diablo III.
« Enfin ! » diront certains… Oui je vous vois les deux du fond !

Diablo III n’est pas un mauvais jeu, loin de là. Seulement il ne mérite pas de s’appeler Diablo III.

On retrouve toutes les composantes du jeu, l’univers, les personnages, l’ambiance… Mais il manque quelque chose, vous savez ce petit quelque chose qui fait que vous ressentez de l’émotion, un frisson et que vous avez des étoiles dans les yeux quand vous parlez de quelque chose parce que vous y avez mis de votre temps et de la passion. Dans le chapitre précédent j’abordais le fait que beaucoup de jeux se sont simplifiés ces dernières années afin de toucher le plus grand nombre. Cette démocratisation du jeu vidéo est une bonne chose : on a vu apparaître de nouveaux genres comme les Party Game, (« mais il parle quand de Diablo III bordel ! ») et les jeux sur smartphone notamment.

Lire la suite

Share