Bib’impro épisode 2 !

 Après 2 semaines d’une intolérable attente, le Bib’impro est revenu ! Jeudi soir à 17h30 ! Avec des visages connus et d’agréables nouveaux on a d’abord hélé des taxis. Puis, on a dû choisir notre camp (et le crier haut et fort) entre celui du ketchup et de la mayo, des pull-overs et des cols roulés, parce que c’est important les convictions dans la vie !

On a erré dans des églises et des gares, se fuyant et s’attirant, se saluant et se repoussant, tout en exprimant d’intenses émotions !

Puis on a de nouveau transféré notre énergie à l’aide d’ « IA » de « AI » et de « HOLD ON » retentissants ! On s’est envoyé des balles bleues, rouge, vertes et jaunes à la figure !

Un AI parfaitement maîtrisé enchaîné par un IA non moins prodigieux, un vrai maître de l'impro !

Un AI parfaitement maîtrisé enchaîné avec un IA non moins prodigieux, un vrai maître de l’impro !

On s’est demandé : « mais qu’est-ce que tu fais ? » question ô combien importante et qui a donné lieu à des réponses pour le moins… déconcertantes (« Je saute d’un hélicoptère en flammes ») !

Puis, à l’aide de photos, on s’est inventé des histoires ! Enfin, on a rejoué des tableaux célèbres et des villes romantiques avec nos corps (Croyez moi sur parole, jouer l’arc de triomphe fait très mal aux abdos…) !

Encore une très bonne séance de Bib’impro, on vous attend jeudi 19 pour de nouvelles folles aventures !

Citation de la semaine : « Avec le bib’impro, on oublie ses sanglots » Claude Simon.

Share

De nos jours au CENTQUATRE

Il y a des soirs où l’on ne regrette vraiment pas d’être sorti. Même si la journée a été épuisante, même si la description du spectacle n’était pas engageante.

Hier soir, je suis allée au théâtre Le Monfort, vous savez cette structure en pointe rouge qui est au bout d’une longue cour et surtout à l’autre bout de Paris, vu d’ici. Mais le spectacle dont je vais vous parler sera du 17 au 24 novembre au CENTQUATRE, et vous n’aurez plus de raison pour ne pas aller le voir !

De nos jours / Ivan Mosjoukine

De nos jours [Notes on the circus] de la troupe Ivan Mosjoukine (lauréats des Jeunes Talents Europe 2010) dure 1 heure 50 avec 20 minutes d’entracte, soit 80 pauses de 15 secondes, mais c’est à peu près la même chose. Et pendant 1h50, ni le spectateur, ni les quatre artistes ne connaissent de répit. 1h50 durant lesquelles s’égrainent 80 notes qui sont autant de saynètes/tableaux/morceaux de bravoure/poésie/trouvailles géniales. Ce spectacle est enthousiasmant, un moment de pure délectation. En voici les dernières notes :

69 Note sur le salut

70 Note sur votre sortie

71 Note sur la salle de spectacle vide

72 Note sur le partage des avis, des opinions et des sensations

73 Note sur le souvenir proche du spectacle

74 Note sur un souvenir plus lointain

75 Note sur les bribes de souvenirs

76 Note sur un souvenir en particulier

77 Note sur une image restante (je n’ai pas encore trouvé quelle sera la mienne)

78 Note sur l’oubli

Auquel je ne vous invite pas !

Par contre je vous invite, je vous enjoins, je vous assure, je vous promets une très belle soirée :

– Au théâtre Le Monfort du 25 septembre au 27 octobre

– Au CENTQUATRE du 17 au 24 novembre.

Caroline

Image de prévisualisation YouTube

Share